lundi 5 mars 2018

Lille et la semaine de 4 jours

Me revoilà avec un billet maman, à propos des rythmes scolaires. Voilà maintenant 4 ans que la municipalité de Lille a choisi  l'école à 4,5 jours, le samedi matin. Forcément depuis 4 ans ça grogne auprès des familles lilloises qui voient leur week-end coupé par une matinée d'école. Personnellement, j'ai toujours connu l'école le samedi matin. Quand j'étais plus jeune et également depuis que Louis est scolarisé. Alors je n'avais pas spécialement d'avis sur la question même si en effet quand j'étais scolarisée, il m'arrivait de manquer le samedi matin. Non pas pour partir en week-end avec mes  parents mais pour partir en compétition. En tout et pour tout je devais louper 6 samedi dans l'année.


Mais voilà maintenant 4 ans que Martine Aubry refuse d'entendre les parents qui ne veulent plus du samedi matin. Parce qu'en plus de prendre un morceau du week-end, les  enfants doivent se lever non pas 5 jours d'affilé mais 6.

Et il y a un peu plus d'un mois de ça, les parents lillois, à force de combat contre la mairie, ont réussi à obtenir un vote. Tous les parents étaient invités à se rendre aux urnes pour décider des prochains rythmes scolaires. C'est une bonne chose! Même si ça arrive tardivement, mieux vaut tard que jamais.

Sauf que dès le départ, je trouvais le vote un peu étrange... je m'explique:

- Soit on vote pour 4 jours
- Soit on vote pour 4,5 jours

Jusque là, c'est pas compliqué. Soit l'un, soit l'autre.

Sauf que les parents qui votaient pour les 4,5 jours avaient la possibilité de choisir la demi-journée: le samedi ou le mercredi.

Le parent qui choisissait les 4 jours n'avait pas la possibilité de choisir la demi-journée dans le cas où c'est les 4,5 jours qui passerait.

Avec en prime une alerte de la Mairie: Si vous choisissez le mercredi matin, sachez que votre enfant n'aura droit d'aller à la cantine que si il fréquente le centre aéré l'après-midi. (Fini le foot!) Ce qui oblige les parents à prendre leur journée complète. Arriver avant midi dans une école lilloise après le travail relève de l'impossible avec la joie des bouchons lillois qui reste une problématique qui ne va pas en s'arrangeant.

Quand nous avons reçu les papiers de vote dans nos boîtes aux lettres, c'était accompagné d'un fascicule qui indiquait clairement la position de la Mairie en faveur du samedi matin. En fait, tout dans le vote était fait pour que les parents choisissent le samedi matin.

Sauf qu'après 4 années de dégoûts des parents, c'est la semaine à 4 jours qui a été choisi par 63% des votants. Echec cuisant de la Mairie. Et désolation pour ma part.

Alors on a beau me dire que dans la plupart des écoles, c'est la semaine des 4 jours qui prime et que ça n'a aucune incidence dans l'apprentissage, moi je ne suis clairement pas d'accord. Il n'y a pas longtemps je vous faisais pas de mon incompréhension face au nombre de devoir qu'avait mon fils. Donc en clair, ils vont avoir le même programme mais sur 4 jours. En avant le gavage scolaire! Reste assis sur ta chaise, ouvre la bouche et ingurgite! On a beau me dire qu'une demi journée ça ne change strictement rien, pour moi si ça change beaucoup. En pédagogie pour adulte ça change déjà la donne, alors pour les petiots d'autant plus.

Pour la plupart, les parents se réjouissent de pouvoir récupérer leur week-end. C'est assez égoïste je trouve. Il n'y a pas que les week-end qui importent mais bel et bien l'apprentissage. Mon fils adorait les NAPS (Nouvelles Activités Périscolaires) car dans son école ils ont la chance d'en faire des vraiment intéressantes. Il va même à des cours de phonologie suite à ses quelques difficultés de lecture. Quand il avait son problème de timidité, il allait à des cours d'expression avec d'autre camarades. Bref toutes ses petites choses ne seront plus là en septembre prochain. Il n'y aura que le programme à boire. Une demi-journée c'est peut être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?