dimanche 8 janvier 2017

Louis, le courage et la timidité

La dernière fois où je vous ai parlé de Louis, c'était en septembre dernier. Et depuis, quel changement! Alors je pense qu'en ce début d'année, il est temps de faire un petit bilan de ce que devient mon fils mais surtout vous parler du garçon qu'il est en train de devenir, et l'évolution intérieure qui s'est enclenchée en cette dernière année de Maternelle. Comme une sorte de victoire que j'ai envie de vous partager. Car être parents, c'est toujours être dans l'effort, dans l'attention, dans l'apprentissage, l'amour, la confiance... et quand tout mis bout à bout fini par donner un résultat, ça fait vachement plaisir. Enfin celui a qui ça fait le plus plaisir ça reste mon fils.


Mon fils qui est sensible et de ce fait très timide. Ah je sais, on ne le dirait pas comme ça avec sa fripouille de pirate, mais c'est ainsi. Alors on pourrait penser que ce n'est qu'une particularité mais chez lui ça en venait à des problèmes comme ne pas prononcer un seul mot de la journée lors du centre aéré, se laisser battre à l'école sans vouloir se défendre, avoir des difficultés à s'exprimer et parler correctement bref, des choses clairement pas anodines.

Et puis là, depuis sa dernière rentrée en septembre donc, chez les grands, il a enfin pris confiance en lui par rapport au monde qui l'entoure. En fait, je m'en suis rendu compte quand j'ai reçu la photo de classe. Habituellement nous avons le droit à un sourire discret de premier de la classe et cette année enfin il laisse s'exprimer le filou qui est en lui.

Il a tellement pris confiance qu'il s'exprime super bien! On comprends tout les mots qu'il dit, même quand il nous demande de mettre "Les indestructibles" à la télévision. Enfin il dit toujours pestacle, je vous rassure! Bref lui même me le dit "Maman tu as vu, je parle très bien maintenant, c'est parce que je suis un grand hein tu sais."

Et lors des vacances de Noël, il a été deux jours en centre aéré. Quand j'ai été le chercher, j'ai compris qu'il avait réellement pris confiance en lui et que sa timidité -pour le moment- était derrière lui:

"Maman, je me suis fait un copain tu sais. Tu as vu, je ne suis plus timide hein, je suis courageux!"

Oh oui mon fils... et il trouve également des techniques pour se donner du courage. Là on ne parle plus de timidité mais de sa peur du noir.

Quand il doit aller aux toilettes, il doit traverser un couloir plongé dans le noir. Et même s'il allume la lumière, les portes ouvertes donnant sur des pièces plongées dans l'obscurité l'angoisse. Alors maintenant, quand il doit aller aux toilettes, il continue d'avancer et pour affronter sa peur: Il crie.

"T'as vu Maman, j'ai réussi! Je suis courageux!"

Bon par contre, il a une peur bleue de se faire punir à l'école. Alors non, c'est pas la maîtresse qui est méchante ou lui fait peur, bien au contraire! Non, pour lui, c'est le summum de l'humiliation que d'être puni. Alors j'essaye de le faire relativiser en lui expliquant qu'il n'y a rien de dramatique à être puni. Si on l'est, c'est qu'on l'a mérité et puis c'est tout, ça va pas plus loin!  Encore du chemin vers l'affirmation, mais nous sommes ensemble sur la bonne route.

8 commentaires:

  1. Un très beau texte sur le courage de ce petit homme
    bonne et heureuse année à vous et votre famille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Très belle année à vous aussi! :)

      Supprimer
  2. C'est vraiment adorable, ton petit bout est un grand qui devient bien courageux. :)
    J'en ai eu les larmes aux yeux de lire ça (ah, l'empathie c'est terrible haha).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiiii bichettte!!!!! coëur coeur coeur pour ta sensibilité! :)

      Supprimer
  3. Il avance....doucement mais sûrement ! bravo à lui :-)

    RépondreSupprimer

Quelque chose à dire?