mardi 2 août 2016

Véganisme,spécisme et autre Instagramisme

Un petit billet réflexion du jour suite à une visite sur Instagram et une "discussion" qui en fait n'a très vite plus été une discussion. De mon fait? Celui de l'autre? Du fait simplement du support internet? Je ne saurais le dire et ce n'est clairement pas le sujet de ma réflexion aujourd'hui. C'est drôle car dernièrement je me fais plein de nouvelles réflexions sur ce réseau social. Je pense notamment au fait d'avoir un compte harmonieux pour être un compte à succès. Mais encore une fois ce n'est pas le sujet du jour. Je voulais juste parler de véganisme, de spécisme et de conditions humaines. (Et rien que de vous balancer ses trois mots en introduction, j'ai déjà "peur" d'avoir des jets de pierre. Parler bouffe des fois c'est encore pire que de parler politique! :D )



Rien que le mot végétarien me fait peur à prononcer. La dernière fois que je l'ai prononcé sous une photo présentant un repas pour des potes végé, me suis vu mettre un revers dans la face à coup de: "Des potes végé? Alors qu'il y a des œufs? Parce que les oiseaux ne vivent pas?"

Oui parce que dans ces cas là, j'aurais dû utiliser le terme de "Pesco végétarien". 

ERRATUM! Suite à un commentaire anonyme, je vous copie colle sa correction:

 - un plat sans viande mais avec des œufs est bien un plat végétarien.
- Un plat sans viande et sans produit d'origine animal (lait, œuf, miel) est végétalien
- Un plat avec poisson: pesco-végétarien.

 

En même temps, j'ai l'air de dire qu'ils sont tous cons et intolérants alors que pas du tout. Mais disons que via les réseaux sociaux je trouve les débats toujours ultra violents alors que IRL bien moins. (C'est bien le débat qui est con donc, pas la personne)

Bref donc je croise une photo d'une nana que je suis depuis longtemps sur Insta. Un compte végétarien. J'aime bien les idées véhiculées et j'avais pas trop la sensation d'un discours véhément sans par ailleurs avoir échangé avec elle par le passé.

Et puis une photo m’interpelle. La présentation d'une glace végan (Ce qui doit être rare donc franchement super bien!) avec en fond une grande chaîne, un grand parc d'attractions. Je me suis assise en me demandant pourquoi j'avais un certain mal être. Et puis j'ai essayé de transposer mon mal-être sous forme de questions pour y voir plus clair. (On fait comme on peut hein quand ça devient le bordel dans sa tête)

"Est-ce que ce n'est pas contradictoire de faire une photo végan devant une chaîne exploitant l'humain?"

Alors balancée comme ça, il est vrai que ma question est assez... super brutale. Mais c'est une vraie question. Est-ce qu'on n'oublie pas l'essentiel de ce qui fait que notre monde est pourri avec ce type de photo? Une chaîne de magasin mondiale fait quand même partie du grand principe de surconsommation exploitant aussi bien les hommes que les animaux, non?

Du coup, j'ai repris un bam dans ma face "Tu n'es qu'une spéciste" "Balaye devant ta porte quand on voit que tu manges du canard" (Merde j'en salive encore tellement c'était bon ce plat même si en définitif je mange peu de viande)

Au moins l'avantage c'est que j'aurais appris un terme, un concept, et avec lui le concept d'antispeciste. (Dans le mot t'as "espèce" donc facile à comprendre)

Oui ma foi, est-ce que pour moi l'humain a une valeur plus importante que l'animal? Oui.

Mais ce qui me dérange toujours c'est cette photo. Si on la transpose à une spéciste comme moi on remplace la glace par quelqu'un et je fais un selfie devant un abattoir. Bon l'image transposée reste violente mais c'est pour essayer de faire comprendre ce que j'ai comme réflexion dans la tête: Comment peut-on avoir un compte uniquement dédié à prôner le véganisme et l'antispécisme et poster une photo végan devant ce qui est le symbole de la destruction et de la maltraitance humaine à échelle humaine? 

Ce que je veux dire par là c'est que pour moi le spécisme va dans les deux sens: A partir du moment où tu trouves qu'une espèce est supérieure à une autre tu l'es. Moi je le suis car oui je considère l'homme plus important qu'un animal, et d'autre le sont car considèrent plus les animaux que l'homme.

Attention, je n'en suis pas pour autant insensible à la cause animale! Bien au contraire. Mais disons que quand je pousse ma réflexion et ce que je peux faire chaque jours, je préfère en effet me concentrer sur l'humain. Car c'est bien l'humanité qui pourra sauver la condition animale. Et pour qu'un tel mouvement se produise, il faut d'abord que l'humanité se sauve d'elle même. 

C'est en s'aidant soi même que l'on peut aider les autres.

Voilà. Un billet qui part un peu dans tout les sens mais j'avais le besoin de sortir cette pensée du jour. 




41 commentaires:

  1. Et je suis tout à fait d'accord avec toi ! Il faut que les humains restent humains et soient respectés pour pouvoir respecter et sauvegarder les espèces animales. Et prôner le véganisme etc devant des endroits qui maltraitent les humains de part leur système pervers est antinomique. Bien sûr chaque geste compte.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si je suis d'accord avec toi mais ton billet me fait réfléchir... Je suis végane mais j'aime bien aller à Disney. Et c'est là que ton article m'intéresse le plus : en quoi ces parcs sont-ils mauvais pour l'humain ? J'aimerais bien savoir pourquoi tu penses qu'il s'agit d'exploitation humaine. Merci de m'éclairer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mon billet est plus pour réfléchir ensemble plutôt que de stigmatiser ou d'avoir un propos trop arrêté.

      Disney, comme tout grand groupe, exploite ses salariés. Ce n'est pas un groupe français. Mais américain. Qui vit en partie par les fonds de pensions américains.
      C'est de la productivité. Toujours de la productivité. Pas d’épanouissement professionnel. C'est marche ou crève. C'est l'intimidation psychologique qui fait que de toute manière jamais tu ne viendras t'en plaindre à l'inspection du travail. Et puis c'est toujours celui qui a le plus d'argent qui gagne. Le salarié n'est plus une personne, il est le produit de Disney: Il doit parler Disney, s’habiller Disney, se coiffer, se mouvoir, sourire Disney, c'est une forme d’esclavagisme qui peut même faire plaisir à ceux qui s'y trouve sans même se rendre compte de leur avilissement.(Parce que dans le monde Disney, les revendications et les idéaux ne peuvent vivre ensemble. Tout ça pour que des gens viennent croire que rêver c'est ça. Avec en coulisse ses salariés français mais pas seulement puisque partout flotte le doux parfum du made in china! Sans compter sur la formalisation de la culture qui s’immisce dans nos esprit par ceux qui ont l'argent c'est eux qui décident de ce qu'on trouve beau ou de ce qui aspire le bonheur.. tout ça pour nous rendre toujours plus moutons, toujours plus esclave d'une société qu'en temps que vegan on rejette naturellement! Bref je suis un peu partie dans tous les sens donc je ne sais pas si j'ai été claire lol

      Supprimer
    2. Coucou,
      Je suis vegan également et je suis aussi d'accord sur le fait que ton questionnement est totalement fondé. Mais, lorsque tu parles de Disney en tant qu'esclavagiste je suis un peu mitigé.
      Je ne contredis pas le fait que la productivité du parc est ce qu'il y a de plus important, mais au fond, n'est-ce pas la même chose pour toutes les entreprises ?
      Peut-être y a t-il des boîtes qui se soucient du bien-être de leurs employés (et tant mieux et ça doit être très rare !) mais jamais au détriment de la boîte. Ce qui fait tourner le monde, c'est l'argent (TRISTESSE) donc aucune entreprise ne voudra voir son chiffre d'affaire baisser juste pour que ses employés soient heureux. Peut-être le free-lance est la solution, quoique la pression soit toujours là... Je ne sais pas où se trouve la solution.
      Donc je ne pense pas qu'il y ait un réel rapport entre aller à Disney et être vegan.
      Puis être vegan c'est vouloir un monde équitable, nous sommes des utopistes, pas des super-héros ;)
      Bonne réflexion en tout cas. Bonne journée <3
      Marina

      Supprimer
    3. Mais dans toute entreprise mondiale, c'est malheureusement le cas. Notamment quand tu fais partie de grands groupes américaines. Comme Disney par ailleurs. Car les américains se moquent bien du droit du travail: Faut que ça tourne. Sinon ils délocalisent. (Notamment en Bulgarie pour toute la partie administrative, quelque soit la boîte)

      Alors si, il existe des boîtes où le bien être des salariés est mise en avant. Mais trop peu de patrons comprennent qu'un salarié heureux et épanoui, est un salarié plus productif. Le bonheur fait avancer et donne des forces mine de rien!

      Piuu le free-lance comme tu le dis, t'as quand même une gestion du stress assez importante!

      Alors non il n'y a pas de rapport entre être à Disney et être vegan mais quand ton compte Instagram existe pour mettre en avant le véganisme et l'antispécisme, je trouve la photo très désobligeante. Cela aurait été sur le compte Instagram de... au hasard: Une blogueuse beauté, la contradiction m'aurait moins choquée vu que son compte n'est pas là pour parler et faire connaître le véganisme.

      Pour moi, qui suis utopiste, je trouve que l'être c'est être un mini super héros! (Promis j'ai pas de cape lol)

      Merci pour ton passage, bisous! :)

      Supprimer
  3. Ton billet me renvoie vers mes propres réflexions sur le sujet. Je n'ai rien contre les vegans, bien au contraire c'est très bien de vouloir protéger les animaux et de respecter la nature, tout ça. Mais quand je vois des vegans (ou autres, je ne connais pas tous les termes) débarquer pour présenter leurs nouveaux vêtements made in China, leurs jolies chaussures made in Bengladesh etc... Je trouve également que ce sont de sévères contradictions.

    Après j'ai bien conscience qu'on ne peut pas lutter contre tout à la fois, chaque geste ou action a de la valeur, mais je n'aime pas cette "guerre" à laquelle se livrent les gens, ignorant délibérément qu'on peut avoir un avis différent sans pour autant ne rien faire de bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors des vegans portant du made in china je n'ai encore jamais rencontré! Car aller jusqu'au véganisme pour moi c'est avoir la réflexion assez poussé pour ne pas porter ça! Après tout, il faut de tout pour faire un monde!
      Par contre au niveau vestimentaire, c'est très très compliqué de trouver de l'équitable, à ta portée financièrement, et à ton goût! :(

      Supprimer
    2. J'en ai déjà vu, d'où mon commentaire... c:
      Cela étant je suis d'accord, c'est très très compliqué d'être 100% propre sauf (et encore) si on est Crésus. C'était plus une remarque sur le fait qu'on va critiquer quelqu'un qui mange de la viande en refusant de voir qu'à coté de ça, il s'habille équitable ou mange bio, ou vit en totale autarcie... Etc. (La poutre dans l'oeil, tout ça...) ;-)

      Supprimer
    3. Comme quoi on voit de tout! Arg!!
      De toute façon, on a jamais le cul assez propre quand on critique! Alors autant ne pas critiquer/juger l'autre sur des aspects très personnels de la vie!

      Supprimer
  4. Je te trouve un peu dure : être vegan ne veut pas dire être parfait ;)! Bien sûr qu'on se préoccupe aussi de la condition humaine (c'est logique : étant donné qu'on ne place pas les animaux au dessus de nous, mais à égalité de considération de leurs intérêts avec les notres). Dans la société actuelle il y a beaucoup à faire pour améliorer la condition des animaux et des humains, les vegans ne hiérarchisent pas leur priorité et compatissent avec toutes les oppressions. Mais on ne peut pas être sur tous les fronts non plus : droit des femmes, droit des salariés, droit des LGBT+, droit des personnes porteuses de handicaps, droit des immigrés... Encore une fois, il y a tellement à faire et personne n'est parfait, on fait juste de notre mieux.
    PS : tu devrait lire les livres de Mathieu Ricard, il parle de la société de manière très juste et éclairante je trouve ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que je peux paraître dure effectivement dans ce que je dis mais disons que ma réflexion part d'un compte Instagram qui existe pour mettre en avant le véganisme et l'antispécisme. C'est bien sur ce fait là que la dureté de mon jugement se positionne. Cela aurait été un compte lambda qui est là pour... juste exister, la photo m'aurait en effet posait beaucoup moins de soucis dans ma tête.

      On ne peut pas en effet être sur tout les fronts mais il faut garder une cohérence dans ce que l'on fait et surtout quand on véhicule un message sur Internet.

      Je garde en tête la lecture que tu me conseilles, merci! :)

      Supprimer
  5. je vais probablement encore tomber à coté de la plaque mais pour moi humai et animal c'est kifkif parce qu'on est tous des terriens du coup je sais pas ce que je suis comme truc en iste mais je m'en carre complètement d'ailleurs je en demande pas à rentrer dans une case, j'en ai marre d'être jugée quand je commente sur les comptes sociaux de trucs vegans ou végé ou on s'en fout parce que je suis pas tout ça, oui bon je m'y intéresse et je mange quand même de la barbaque de temps à autres, c'est pas en arrêtant de manger de la viande que les animaux seront plus heureux (peut être que si ?) mais en foutant des contrôlse sur les pauvres tarés qui s'éclatent dans les abattoirs et les transport de bétail on en parle ? Bref c'est pas le sujet mais en effet ces trucs là peuvent interpeller mais si tu rentre pas dans le moule tu n'as pas droit de parler, peut qu'on postillonne des bouts de steak ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le spécisme est pour moi comme un nouveau label bio: ça me soûle et je m'en tape au fond! :D
      Oui les jugements sont toujours très hâtifs sur les réseaux sociaux!!
      De toute façon, il n'y a bien que des tartes qui rentrent dans les moules! :D
      Bisous!

      Supprimer
  6. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec tout ce que tu dis, surtout sur le faut que l'Homme ( avec un grand H ) est plus important que l'animal. Bien que je comprennes pourquoi tu vois les choses comme ça.
    A mes yeux il n'y a pas à dire ceci ou cela est plus important, étant donné que l'humain EST un animal. Et oui, pour ceux qui oublie, nous ne sommes pas supérieur, nous sommes des animaux. 8) Moi j'aime bien.
    Oui notre cerveau est plus développé ( quoi que j'ai des doutes des fois. ) mais nous restons quand-même des animaux, même si notre instinct est atténué par la technologie, ce qui nous fait passer pour des êtres à part. Enfin bon, je ne vais pas faire tout un discours scientifique en commentaire, cela risque d'être un peu long...

    Après ce qui est du reste je suis contente de lire autre chose que " les légumes c'est trop génial ! " ( Et pardon si je schématise et réduit le véganisme à ça, mais de ce que j'ai vu de mes yeux d’omnivore, on va dire que c'était un peu ça... Sauf chez quelques personnes. C'est dommage :/ ).
    Il faut quand-même savoir que des animaux mangent d'autres animaux. Par exemple : Mon chat. Ou un Vautour, un serpent ( oui on va me dire que c'est des animaux qui représente la méchanceté ), mais je peux aussi parler du dauphin, cet animal trop souvent idéalisé 8). Donc je disais... ils mangent d'autres animaux... Et pourtant on ne va pas leur dire que c'est mal ? On ne va pas leur faire un discours comme quoi il faut manger que des tomates ? Bien.
    Si on reprend ce que j'ai dit plus haut : l'Homme est un animal. Dans notre cas l'Homme est considéré comme une espèce omnivore, ce qui veut dire "manger de tout". Mais comme nous avons un cerveau, nous pouvons transformer ça par "CAPABLE de manger de tout", ce qui veut dire qu'on a le choix de suivre cette définition ou non. On peut être Omnivore, Végan,... Ou que sais-je encore (Même si manger QUE de la viande, le corps aime pas trop ça :') ). Mais il ne faut pas imposer son choix à toute une population, ou essayer de la faire culpabiliser... C'est bien une preuve de manque d'ouverture d'esprit.

    Et puis chez moi on m'a toujours dit : ne regarde pas dans l'assiette de l'autre. 0/
    ( Le canard c'est très bon ♥ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon point de vue est effectivement différent du mien :)
      Par contre, je n'oublie pas du tout que nous sommes des animaux! De toute façon, les animaux sont aussi spéciste que moi puisqu'ils s'autoprotègent en considérant que autres races d'animales n'en valent pas la peine. Mouarf! (Bon, je viens de me réveiller hein)

      Non effectivement on ne va pas dire à l'animal que c'est pas bien de manger un autre animal parce qu'il est comme ça, et de toute façon on peut pas lui faire changer ses habitudes hein?! Non?! Purée tu viens de m'éclairer encore sur un truc: Un végan va pas essayer de faire changer ça à un animal: Il n'est pas assez intelligent pour comprendre, non? Encore une forme de spécisme. Huuuuuuuuu.

      Quelque soit le domaine, imposer ses choix c'est la meilleure façon de fermer toutes discussion!

      (Et le parmentier de canard sauce miel encore plus ♥)

      Supprimer
    2. Ahah je pense bien que tu n'oublies pas. Mais c'est vrai que j'ai "discuté" avec quelques cas. C'était un peu frustrant et fatiguant...
      Et c'est clair que si on appose le concept humain de "spécisme", tout est spéciste. Mais une histoire de survie et d'évolution en réalité, et contre ça on ne peut rien faire, c'est comme ça, c'est la nature. ( Je pourrais presque faire une dissertation philosophique, je suis inspirée là ! :') )

      Je ne pense pas avoir l'argumentation parfaite, mais j'avoue aimer soulever les incohérences des uns et des autres ( et parfois de chez moi... ).
      Quoi que l'on fasse, c'est naturel, mais tout est "spéciste". D'un côté c'est un peu malheureux quand ça en arrive en un point critique et cruel ( Genre la violence gratuite... Contre et entre les animaux ou contre et entre les humains. Et oui, je pense qu'on peut aussi parler de spécisme quand un humain se croit supérieur à un autre... De toute façon tu l'as bien dit en commentaire en citant une certaine chaîne. 8) )

      Supprimer
    3. J'aime également soulever les incohérences des autres et les miennes! Source éternelle d'inspiration pour de nouvelles réflexions!! :)

      Oui tout est spéciste également pour moi. Donc ce mot n'a pas lieu d'être! Enfin, dans son sens péjoratif je veux dire! :)

      Supprimer
  7. Je ne suis pas du tout d'accord avec ce que tu dis, pour plein de raisons. Déjà, sache qu'un ou une végane fera de son mieux et je trouve ça carrément gonflé de dire "ouais mais ils s'habillent avec des vêtements made in China". Euh... c'est un argument classiste en fait (discriminations sur les classes sociales). On n'a pas tous la bourse à Rothschild figure-toi donc on ne peut pas prétendre à s'acheter des vêtements faits en France, en matière bio, etc etc. Sans compter que toi, tu fais quoi exactement ? Tu as sans doute dû aller chez Pimkie et/ou Zara une ou deux fois dans ta vie, non ?

    Ensuite, tu dis "je préfère en effet me concentrer sur l'humain". Tu confonds TOUT ! Si la majorité de la population mondiale était végétalienne, les céréales cultivées serviraient à nourrir les hommes et non les animaux d'élevage... Tu sais combien d'eau, de nourriture et d'espace il faut pour élever des vaches ? Tu sais ce que ça représente en termes de céréales que l'on pourrait redistribuer aux humains ? Même sans connaître les chiffres, je pense que tu peux assez rapidement te rendre compte qu'on nourrit + de gens avec des cérérales que si on cultive des céréales pour nourrir des bêtes.

    Enfin, quand tu dis "je considère l'homme plus important qu'un animal". Sache quand même que l'homme EST un animal... Donc ton raisonnement ne tient absolument pas debout. Tu imagines que tu es plus importante qu'un animal. Or, un petit détail : la simple abeille a bien plus d'impact sur l'environnement que tu n'en auras jamais. Si tu peux manger des céréales, certains fruits et certains légumes, c'est uniquement parce que la petite abeille a jugé utile de polliniser tout ça. Du coup, à moins que tu décides de déplacer le pollen, tu es clairement moins importante qu'une abeille à l'échelle (bien) plus large de ce qui se passe sur Terre. Ouais, je sais, ça fait pas plaisir mais c'est comme ça.

    Comme je sais pertinemment que tu ne publieras jamais mon commentaire, je me fais pas trop de soucis quant aux réponses :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant les vêtements, tu as dû lire trop rapidement les commentaires car justement je dis qu'on ne peut pas porter telles critiques puisqu'il est en effet malheureusement très compliqué de trouver des vêtements de marques équitables ET à sa bourse ET à son goût! (Parce qu'il n'y a pas que la bourse, les styles sont ultra restreints quand même je trouve!) C'est un parcours du combattant même je dirais! Après il y a l'alternative des vêtements de seconde mains qui reste très bien dans le concept.

      Je ne confonds rien du tout en disant que je préfère me concentrer sur l'humain: Il s'agit d'un choix. Chacun les siens, non? Car dans cette préférence, je confonds quoi avec quoi?

      Je suis bien sur contre l'élevage de masse, et donc à la base, je suis clairement contre la surconsommation, la publicité créant des besoins illusoires qui font que... car le problème c'est qui? L'humain ou l'animal? Ok. Donc effectivement, j'affirme encore une fois préférer me concentrer sur l'humain.

      Oui, j'ai fais une faute en plaçant l'homme différent d'un animal vu que nous sommes des mammifères. Alors quand de mon propre point de vue je dis simplement que je considère plus l'être humain qu'un autre animal, ce n'est pas un raisonnement: C'est mon point de vue. Nuance.

      Mon raisonnement se portait plus ici sur cette notion assez étrange (que je découvre, d'où ce billet) de spécisme. J'aimerais connaître ton avis là dessus. (Vraiment j'entends.)

      Mais tu considères l'abeille comme un animal? C'est un insecte! Et je ne vois pas du tout ce que le problème des abeilles vient dans pareille argumentation.

      Et non, pas de soucis su la publication: Je modère les commentaires ici juste pour prendre le temps de répondre à chacun. C'est plus facile au niveau "organisationnel" j'ai envie de dire. Peu importe ton point de vue (concernant la publication de com' j'entends), qu'il se rapproche ou pas du mien mais je trouverais ça irrespectueux de ne pas le publier alors que tu as pris la peine de l'écrire.

      Supprimer
    2. D'ailleurs, pour en revenir au sujet même du billet: Le compte Instagram dédié au véganisme. Sur tel genre de compte, trouves-tu normal d'y trouver une glace vegan(jusque là tout va bien) avec en arrière plan (parce que ça fait une jolie photo) un grand groupe américain implanté dans les 4 coins du monde?

      Car c'est bien ça qui me choque. Prôner le véganisme au détriment de l'être humain en perdition. Avant d'aider les voisins, on aide d'abord sa famille, non? Excuses moi du peu mais même les autres mammifères réagissent de la même manière!

      Comment peut-on présenter sur un compte Instagram un produit Vegan avec dans le fond le symbole même de la surconsommation et donc de la maltraitance animale (être humains compris, désolé.) ?

      Comment peut-on me dire que je ne suis qu'une spécisme (Je ne connaissais guère ce péjoratisme comme je te le disais précédemment) là où je souligne cet aspect choquant de la photo?

      Juste, dis-moi?

      Supprimer
  8. Tu confonds tout parce que tu as l'air de catégoriser : homme (=humain) d'un côté et animal de l'autre. Mais tout est lié ! Tu connais l'effet papillon ? Bah c'est exactement ça. On dirait que tu fais exprès de ne pas comprendre ce que je dis en fait.

    "Mais tu considères l'abeille comme un animal?" Ne me dis pas que tu es sérieuse, là ? o___O T'es consciente que les insectes sont des animaux quand même ? Il n'y a pas cent mille catégories : animal, végétal et champignon dans les grosses lignes. L'abeille est un végétal ? NON. L'abeille est un champignon ? NON plus. Donc oui, désolée de te l'apprendre, essaie de revoir les bases mais l'abeille est un animal ! Définition d'animal : un animal (du latin animalis « animé, vivant, animal ») est en biologie, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques. C'est juste hallucinant que tu ne saches pas ça !

    Pour ton raisonnement sur la photo, je suis désolée mais sincèrement, je le trouve assez pathétique. Ne fais pas comme si tu faisais attention à tout ! Tu veux qu'on en parle de la catégorie "maquillage" sur ton blog ? Les marques que tu utilises sont testées sur les animaux (eh oui, désolée) mais à côté de ça, tu expliques que tu n'es pas "insensible à la cause animale". En rajoutant dans un commentaire : "On ne peut pas en effet être sur tout les fronts mais il faut garder une cohérence dans ce que l'on fait et surtout quand on véhicule un message sur Internet."
    ==> Ha ouais, effectivement, super la cohérence ;)

    Si tu veux te qualifier de quelque chose, tu es "spécisTe", pas "spécisme". Et oui, franchement, tu l'es : être spéciste, c'est considérer que certains méritent plus de respect que d'autres dans le règne animal. Donc clairement, t'aimes bien les chats mais tu manges des vaches. Ça, c'est du spécisme. C'est même pire : de la dissonance cognitive. Visiblement, ça ne choque personne vu que quasiment tout le monde le fait (hormis les véganes) mais ça ne veut pas dire pour autant que c'est bien. On a des exemples : les guerres, l'esclavagisme. Tout ça a été ou est considéré quelque part comme "pas si grave", "un mal nécessaire" mais pourtant, ça se fait. C'est ce qui ressort du discours scientifique "oh bah ça va, c'est qu'un rat, on peut bien tester dessus vu que ça va servir à sauver des humains". Non. C'est tuer l'un pour sauver l'autre et c'est spéciste, c'est immoral, c'est juste dégueulasse.

    En revanche, ta petite leçon de morale sur "oh la la mon dieu un végane à Disney", sérieusement ?
    Tu vas me dire que tu n'achètes aucune marque qui appartient à Monsanto ? Je te laisse vérifier : http://www.convergencealimentaire.info/map.jpg Fais-moi rêver, dis-moi que tu n'achètes absolument rien de tout ça. En sachant ce qui se passe en Indonésie : Nestlé tue des humains (http://www.blig.fr/featured/je-nacheterai-plus-de-produit-danone-boycotte-et-vous-devriez-faire-pareil). Mais ça, je pense que tu t'en fiches pas mal, ça t'empêche pas d'acheter des produits de cette marque, si ?

    Alors reviens me dire que la photo t'a choquée et que les véganes ne sont pas parfaits et n'en font pas suffisamment alors que toi, tu es "sensible à la cause animale" mais tu les manges. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain de PC de merde où il s'est éteint alors que je t'avais écris un roman :( :( :(

      Bref, je reprends.

      Alors c'est rigolo que tu me parles de l'effet papillon puisque je pensais à toi tout à l'heure en faisant à manger en pensant justement à l'effet papillon. Car en me concentrant sur la meilleure chose que je sais faire c'est à dire l'humain, je sais que je peux créer un effet papillon positif.

      "Mais tu considères l'abeille comme un animal?" Ne me dis pas que tu es sérieuse, là ? o___O T'es consciente que les insectes sont des animaux quand même ?" > Non, l'abeille est un insecte. Et ce n'est pas parce que tu es insecte que tu es moins important qu'un autre. Tu réduis l'insecte dans ton subconscient comme inférieur? Moi pas. Ce n'est pas parce que tu es classifié par l'homme comme insecte (ou comme végétal) que tu es moins important que l'humain. Tu viens, dans ton commentaire, de faire du spécisme instinctif sans le vouloir. (Ce qui est le propre de ce billet: essayer de voir jusqu'où nos contradictions peuvent aller)

      "Et oui, franchement, tu l'es : être spéciste, c'est considérer que certains méritent plus de respect que d'autres dans le règne animal." Oui je suis spéciste. Et dans le règne animal, mon fils a plus de valeur que le fils du voisin. En fait je réagis comme un mammifère. Je défends ma famille d'abord. Toute les autre espèce de mammifère seraient alors spéciste? (Vrai questionnement, zéro ironie, je découvre.)

      "On a des exemples : les guerres, l'esclavagisme. Tout ça a été ou est considéré quelque part comme "pas si grave"," > On en a un beau d'exemple plus d'actualité et qui me bouffe de l'intérieur un truc de malade: Le 49.3. La loi du travail. On est esclave. Oui. Alors en quoi me battre pour l'humain est moins noble que me battre contre un animal domestique? Domestiqué par l'homme pour son plaisir? En quoi mon combat est moins "noble". Noble entre guillemet bien sur.

      "u vas me dire que tu n'achètes aucune marque qui appartient à Monsanto ? Je te laisse vérifier : http://www.convergencealimentaire.info/map.jpg Fais-moi rêver, dis-moi que tu n'achètes absolument rien de tout ça" > C'est juste mon combat quotidien. Ce n'est pas parce que je n'en parle pas sur le blog que ça ne me concerne pas dans la vie de tous les jours. Et quand j'ai découvert Monsanto il y a 10 ans (Oui, je ne suis pas de première fraîcheur) c'est là que j'ai commencé à vouloir changer. Alors non, je ne peux pas cautionner une glace vegan mise en avant avec Disney derrière juste parce que la photo est joli alors qu'en définitif c'est comme présenter une glace végan devant mac do.

      L’esclavagisme n'est pas qu'animal et peu m'importe qu'on me traite de spéciste si je pense en juste cause que l’esclavagisme est d'abord humain, traitez moi de spéciste parce que je pense que l’esclavagisme par d'abord de l'humain et que c'est donc en se concentrant sur l'humain qu'on résoudra ses problèmes. Vraiment pour le coup et au vu de ton argumentation vraiment très peu étayée (et pourtant j'y ai cru), alors oui, je ne suis qu'une sale spéciste. Brûlez moi au bucher. (Et manger moi, faut manger utile et j'ai la chair fine)(Mais au miel s'il vous plait) (merde l'abeille est un animal pour toi, on ne peut manger de miel...rhooo...ne reste plus que le suicide collectif en somme.)

      Kiss Kiss Bang Bang





      Supprimer
    2. "Tu veux qu'on en parle de la catégorie "maquillage" sur ton blog ? Les marques que tu utilises sont testées sur les animaux (eh oui, désolée)" >Par contre je veux bien que tu me dises lesquelles! Pas par ironie de propos, mais par réel intérêt! :)

      Supprimer
  9. Mais je te le répète : l'abeille EST un animal ! Les insectes sont des animaux, tu peux pas être sérieuse là.

    Classification de l'abeille :

    "Voici le grand arbre de la classification des abeilles en commençant par le sommet de cette Pyramide qui constitue sa fiche d'identité:
    Regne : Animalia
    Embranchement : Arthropoda
    Sous-embranchement : Hexapoda
    Classe : Insecta
    Sous-Classe : Pterygota
    Infra-Classe :Neoptera
    Super-Ordre : Endopterygota
    Ordre : Hymenoptera (Hymenoptères)
    Sous-ordre : Apocrites Aculéates(abdomen distinct du thorax avec aiguillon non visible au repos)
    Genre : Apis
    Sous-genre : Mellifera"

    Franchement, arrête un peu, les insectes sont des êtres vivants, sentients, ce sont des animaux, ça te plaît pas apparemment mais c'est comme ça.

    Non, je n'ai jamais dit que les insectes étaient moins importants, au contraire, je t'ai démontré qu'ils avaient un rôle majeur. Donc franchement, non, arrête de déformer mes propos stp, ça devient vraiment pénible. Soit tu ne sais pas lire, soit tu le fais exprès mais c'est vraiment désagréable.

    Je crois que tu t'es lancée sur un sujet que tu ne maîtrises absolument pas en fait et tu essaies de faire croire à tout le monde que tu es calée. Sauf que t'as juste un raisonnement vraiment bancal et tu te raccroches aux branches comme tu peux. Ton fils a plus d'importance que celui du voisin, ce n'est pas ça le spécisme. C'est juste que tu es reliée à lui par les sentiments mais "spécisme" ça vient d'espèce, tu l'as dit toi-même donc être spéciste, c'est considérer qu'une ESPÈCE a plus d'importance qu'une autre : exemple, les vaches ont moins d'importance à l'échelle globale que les humains. Arrête voir de penser que tout part de ta petite personne.

    Tu continues avec ton végane VS Disney, décidément, c'est ton seul argument contre les véganes ? Franchement, prends du recul, respire un coup et tu verras que, étonnamment, tous les véganes ne sont pas comme ça. Moi je ne cautionne ni le cirque, ni les zoos, ni les parcs d'attractions où on trouve des animaux parce que je trouve ça carrément immonde de se faire de l'argent sur le dos des animaux. Mais je connais aussi des véganes qui s'en foutent de tout ça. Seulement bah... je m'en fous de ce qu'ils font ou pas. Tu es qui pour établir une échelle à ce niveau-là ?
    Ah super, tu connais Monsanto, bah dis donc, c'est bien !!!

    "l’esclavagisme est d'abord humain", mais j'ai JAMAIS dit que l'esclavagisme concernait les animaux. T'es complètement à côté de tes pompes là !

    Bah c'est simple, quasiment toutes les marques que tu utilises sont testées en fait.

    Younique : http://ethicalelephant.com/younique-animal-testing-not-cruelty-free/
    L'Oréal : vendu en Chine, tests obligatoires là-bas.
    So Bio Etic : Léa Nature, vend en Chine depuis peu (tests obligatoires).
    Yves Rocher : vend en Chine depuis des années donc tests obligatoires + aucun label donc testé en Europe à cause de REACH.
    Dop : tiens, c'est bizarre mais c'est l'Oréal donc tests également.

    Je ne vais pas m'amuser à faire toutes les marques mais les 2 seules que j'ai vues qui ne testent pas, c'est e.l.f. (et la compo est terrifiante donc franchement, c'est pas mieux) et Couleur Caramel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors de ton côté est-ce qu'il serait possible que 1. Tu sois sérieuse 2. Tu cesses ton agressivité condescendante qui est fatiguante et amène nécessairement un dialogue de sourd? 3. Que tu cesses une bonne fois pour toute de déformer mes propos s'il te plait? Est-ce trop demander? Car c'est bien toi qui part dans tout les sens et ne réponds qu'à ce qui t'intéresse tant que tu peux te sentir plus dominante et c'est ultra désagréable. Relis toi et tu verras.

      J'expose mon avis, mon point de vue, ma conviction de vie (Qui est apparemment une HONTE à tes yeux: Merci pour le jugement au passage huhuuuu) et toi tu t'attardes sur une abeille en en oubliant le cœur même de la "discussion" en faisant un vulgaire c/c de Wiki quoi. Ya un moment on ne peut plus avancer. Et ton point de vue n'est autre qu'être méprisante envers mon opinion que tu choisis d'ignorer pour ne garder que... du négativisme.

      Est-ce que j'ai dit que l'abeille n'étais pas importante? Non. Pourquoi m'agresser?

      Pour les marques c'est gentils mais bon, tu reprends ce qu'il y a partout dans les magasines, j'aurais préféré que tu m'éclaires plus sur les marques de niche mais néanmoins merci d'avoir pris le temps de taper ses noms de marque.

      Supprimer
    2. "Je crois que tu t'es lancée sur un sujet que tu ne maîtrises absolument pas en fait et tu essaies de faire croire à tout le monde que tu es calée" > Putain c'set pas vrai, je viens de comprendre... t'as absolument pas lu. Tu ne lis que ce qui t'intéresse c'est pas possible autrement. Je n'ai de cesse de dire que je DECOUVRE ce concept!! Que j'ai fais ce billet car je DECOUVRE ce concept et que comme toute DECOUVERTE j'ai des réflexions qui se font dans ma tête et que j'ai envie de partager!!! C'est pas possible de discuter avec quelqu'un qui déforme à ce point les propos.

      Quand je fais le parallèle avec mon fils et celui du voisin c'est en essayant de me positionner dans l'antispécisme: Je peux quand même continuer à comparer mon fils avec celui du voisin, aussi bien que si je le comparais à une vache puisqu'il n'y a pas de distinction?

      "Tu continues avec ton végane VS Disney, décidément, c'est ton seul argument contre les véganes ?" > Je t'assure que tu es vraiment fatiguante. Ai-je dis que j'étais contre les végans? NON
      Ai-je dis que l'histoire de cette photo était un argument? NON
      Cette photo est la base d'une DECOUVERTE (Je répète encore: DECOUVERTE, signifiant: JE NE CONNAISSAIS PAS) et donc d'une REFLEXION qui s'est faite dans ma tête et que je partage ici.

      Seulement bah... je m'en fous de ce qu'ils font ou pas. Tu es qui pour établir une échelle à ce niveau-là ? > Je n’établit pas une échelle, je pose des réflexions. Je ne pose aucune échelle: J'ai un point de vue. Des opinions. Comme toi tu en as.

      l’esclavagisme est d'abord humain", mais j'ai JAMAIS dit que l'esclavagisme concernait les animaux. T'es complètement à côté de tes pompes là !
      > Pourrais-tu me dire où je dis ceci? Le bout de phrase fait partie d'un ensemble ayant pour but de faire comprendre mon point de vue.

      Franchement, prends du recul, respire un coup et tu verras que, étonnamment, tous les véganes ne sont pas comme ça. >> Pourrais-tu me dire où exactement je dis que tout les végans sont ainsi? Merci par avance.




      Supprimer
  10. Ah dernière chose : je voudrais bien la voir la photo dont tu parles quand même ! Juste pour voir si c'est vraiment la fin du monde ou pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, tu ne verras pas cette photo pour deux raisons: Je n'ai pas à montrer quelqu'un du doigts en utilisant son image et sa personne.

      La seconde est que ce n'est pas nécessaire au vu de ce que j'explique sur cette dernière dans le billet.

      Supprimer
  11. "Ah non, tu ne verras pas cette photo pour deux raisons: Je n'ai pas à montrer quelqu'un du doigts en utilisant son image et sa personne."

    Ouais c'est sûr, tu préfères la critiquer sans qu'elle soit au courant et sur un blog public, c'est vrai que c'est carrément mieux ! :) T'es vraiment drôle dans le fond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le dis dans le billet: J'ai déjà eu cette discussion avec elle directement.

      Ensuite, rien ne fait qu'elle puisse être retrouvé dans les éléments que je donne. Ce qui est pour moi l'essentiel justement par rapport à l'argument (Qui ne tient donc pas la route au vu de ce que je t'explique, et de ce qui est écrit dans le billet) que tu avances.

      Supprimer
    2. Bonsoir Elena et Etteilla.

      En revenant voir mon commentaire, je suis tombée par hasard sur le début de votre échange et je voulais préciser que c'est moi qui ai tenu des propos "classistes" (même si dans mon esprit ça n'était pas aussi acéré, il est vrai que j'ai tendance à vouloir exprimer très rapidement ma pensée et ça sort un peu brutalement) sur les vêtements "made in China" ou autres.

      Voilà, même si je ne vous connais pas ni l'une, ni l'autre, je tenais à remettre les choses en place et à assumer ce que j'ai dit. ;-)

      Je ne vais pas m'étendre d'avantage, à moins que ce ne soit nécessaire.

      Bonne soirée !

      Supprimer
    3. Oui c'est effectivement toi qui a lancé le sujet, mais je ne m'en suis pas offusquée car on en a discuté. Quant à Elena, propre à elle à répondre si elle en a envie ;)
      Biz! :)

      Supprimer
    4. Oui, d'ailleurs tu n'étais pas de mon avis, il me semble... :D

      Enfin plutôt je crois qu'on est globalement d'accord, mais que la manière dont je le dis est un peu trop brutale, surtout que ce n'était qu'une petite "pensée" revenue à mon esprit à la lecture de ton billet. Du coup effectivement ça fait très "accusation" alors que dans ma tête, pas du tout.
      Parce que dans les faits, comme je le disais, je pense que chaque geste compte, etc *voir commentaire catégorisé classiste et sa suite*.

      Et oui, c'est à Elena de lire et de répondre (si elle veut) maintenant, mais je n'aime pas que d'autres "payent" à ma place, du coup je me suis sentie obligée de réagir. :-)

      Supprimer
    5. Oui sur les vêtements chinois comme je te disais, c'est quand même super compliqué (Voir impossible selon ton lieu d'habitation) de trouver de l'équitable à ta bourse et à ton goût! :( (Perso les boutiques par chez moi, le style n'est clairement pas le mien!) (Mais vive les vêtements de secondes mains!)

      T'inquiète Fugu, je ne "paye rien", pour le coup Elena s'est ridiculisée toute seule et c'est dommage car le sujet prête fortement à discussion et échange! C'est elle qui a payé à s'énerver sans cesse, lol! :D

      Mais merci d'être repassé! ;)

      Supprimer
  12. Comme je le dis dans le billet: J'ai déjà eu cette discussion avec elle directement.

    Ensuite, rien ne fait qu'elle puisse être retrouvé dans les éléments que je donne. Ce qui est pour moi l'essentiel justement par rapport à l'argument (Qui ne tient donc pas la route au vu de ce que je t'explique, et de ce qui est écrit dans le billet) que tu avances.

    RépondreSupprimer
  13. Excellent article, n'écoute pas les sectaires, tu as raison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Article non: C'est un billet humeur lol
      Excellent... j'en suis loin également et puis l'excellence n'était pas le but.

      Les véganismes des sectaires? Pas du tout! Sinon moi je le suis dans mon flexivorisme! :D (Terme qui m’insupporte par ailleurs)

      Quant à la raison, c'est comme la vérité, on détient chacun la nôtre :)

      Supprimer
  14. Article non: C'est un billet humeur lol
    Excellent... j'en suis loin également et puis l'excellence n'était pas le but.

    Les véganismes des sectaires? Pas du tout! Sinon moi je le suis dans mon flexivorisme! :D (Terme qui m’insupporte par ailleurs)

    Quant à la raison, c'est comme la vérité, on détient chacun la nôtre :)

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    petite rectification pour le début de ton article concernant les remarques que tu as pu avoir sur ta photo:
    - un plat sans viande mais avec des œufs est bien un plat végétarien.
    - Un plat sans viande et sans produit d'origine animal (lait, œuf, miel) est végétalien
    - Un plat avec poisson: pesco-végétarien.

    Donc ton plat avec œuf était bien végétarien et non pesco-végétarien.

    Concernant ton article, je peux comprendre la paradoxe que tu as du ressentir mais les vegans ne sont clairement pas parfaits (je suis vegan). On essaye juste de faire ce que l'on peut pour les animaux, en commençant par ne pas les manger. Le but n'est pas d'arriver à un idéal car il est impossible à atteindre. Mais, le véganisme ne devrait véhiculer que belles valeurs. Ta remarque sous la photo de cette personne est une attaque. J'en reçois quotidiennement. Alors, il arrive parfois que les vegans réagissent aussi à ces attaques par d'autres attaques. Le vegan n'est pas parfait et ne le sera jamais. Après, si on peut essayer à notre niveau de faire certains choix plus respectueux des animaux (et indirectement des humains), pourquoi ne pas le faire, peu importe le contexte (en l’occurrence un parc d'attraction).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha merci pour la précision! Hiii! :)

      Concernant la photo ce n'est pas une attaque non: Ce n'est pas une photo sur un compte lambda mais bien un compte destiné à promouvoir le message Vegan. La raison de l'existence de ce compte n'est pas anodine et mon interrogation donc légitime.

      Sa réponse était par contre une attaque "Quand on voit que tu manges du canard" car en temps que flexivore, je n'ai pas le droit de m'interroger sur un message véhiculé ? En ce sens j'aurais du être vegan pour que ce ne soit pas pris comme une attaque? Pour ensuite entendre un "Tu n'es qu'une spéciste" ? Attention à ne pas se tromper d'attaque.

      Supprimer

Quelque chose à dire?