dimanche 14 août 2016

Je suis excessive

Aujourd'hui j'ai envie de l'être. Car quoiqu'on fasse ou quoiqu'on dise, on nous affuble de plus en plus d'une étiquette. Et cette étiquette est bien souvent péjorative. Pourquoi? Je n'en sais fichtrement rien mais peut être qu'en essayant de vous dresser mon portrait à coup de terme "péjoratifs" (Dans la formulation tout du moins) je trouverais peut être la réponse à ma question. Ceci dit... tout n'est qu'une question de point de vue, non?



Je suis spéciste

Car oui, la super grande majorité de mon temps, je le consacre à l'être humain. Car j'accepte de vivre dans la société qu'on m'a imposée. Entre souffrance humaine et souffrance des autres animaux, je suis beaucoup plus touchée par la souffrance humaine. Parce que je me révolte bien plus facilement face à un être humain en tuant un autre qu'envers un lion bouffant sa biche. Parce que sur mon blog je ne parle QUE d'être humains. Je ne suis qu'une spéciste.

Je suis égoïste

Car j'ai beau avoir la bonté de mon altruisme, je me considère moi même comme plus importante dans ma vie que le voisin. Un truc de malade. Genre quand je me lève le matin, je pense à moi, à ma vie, comment vais-je m'habiller? Et comment pourrais-je me maquiller? Un "moi-je" entêtant. Je ne suis qu'une égoïste. 


Je suis nationaliste


J'ai toujours été marqué et profondément touché par la seconde guerre mondiale. Pourtant sur le blog, j'ai à cœur de vous présenter des produits "Made in France". Parce que je trouvais ça bien moi de privilégier les salariés français. En plus l'impact écologique est moindre que quand je dépense dans des produits coréens! Et c'est tellement bien de mettre en valeur le savoir faire de notre pays! Je ne suis qu'une nationaliste.


Je suis alarmiste

C'est quelque chose que j'ai toujours eu en moi. Quand j'étais fort jeune, je regardais mes parents pour me rassurer. Car j'avais souvent des angoisses face à des concepts vraiment très con. Je les regardais en me disant que j'avais beaucoup de chance de vivre en France. Mais je savais qu'en grandissant ce serait la merde. Et mes prédictions sont pires que la réalité. Je ne suis qu'une alarmiste.

Je suis complotiste

C'est bien simple, dès l'annonce de l'annulation de la Braderie de Lille cette année, mon cerveau n'a pas attendu très longtemps pour se dire que soit c'était d'un excès de prudence, soit c'est parce qu'ils ont des informations capitales concernant un réel danger. Et ne sachant pas ni où ni comment ça va se produire, ils préfèrent minimiser les dégâts en annulant la Braderie. Tout en me disant que le prochain attentat viendra encore une fois conforter le gouvernement à faire n'importe quoi puisqu'un peuple qui a peur est un peuple qui se tait. Je ne suis qu'une complotiste.

Je suis flexivore

Parce que oui, il faut mettre des noms sur tout! Lui je le découvre le jour où je vous écris ce billet. Non, je ne suis pas végétarienne, j'aime la viande mais je n'en mange pas tous les jours. A dire vrai je mange à l'instinct et depuis toujours je peux passer plusieurs jours sans viande. En fait, je ne suis pas végétarienne mais quand même, je ne suis pas si mauvaise! Ne me jugez pas! Je ne suis qu'une flexivore.

Je suis excessive

Depuis toujours j'entends souvent les gens me dire "Calme toi..." alors que je ne suis pas du tout énervée! Je ne rie pas, j'éclate de rire. Je ne parle pas, je chante. Je ne marche pas, je me dandine. Je ne danse pas, je joue avec la musique. Je ne bois pas, je m'enivre. Je ne fume pas, je refais le monde. Je ne m'émeut pas, je pleure. Je ne pleure pas, j'hurle. Je ne suis qu'une excessive.



 

2 commentaires:

  1. Chouette exercice ! Comme quoi, c'est tellement simple de nous ranger dans des petites cases, surtout en omettant 90% de ce que l'on est ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cases ont parfois un côté rassurant! ^^

      Supprimer

Quelque chose à dire?