dimanche 10 juillet 2016

Running man de Stephen King

Running man de Stephen King
Il y a quelques temps de cela, Chéri m'a acheté un livre de Stephen King. Autant j'ai regardé pas mal d'adaptations au cinéma, autant je n'avais lu qu'un seul livre: "Dreamcatcher". Au niveau des films visionnés pourtant la liste est bien plus grande: Maximum Overdrive, Shining, Simetierre, Cujo, Misery, Les évadés, La ligne verte, Fenêtre secrète, Christine, "Il" est revenu.

Pourtant j'aime bien lire mais ça n'a jamais été un auteur qui m'a attiré plus que ça. Et après le cadeau de Chéri, je me suis dis qu'il était temps que je m'y mette. Lecture facile et imagination directement mise à contribution Je vous fais donc mon premier retour avec "Running Man" dont la lecture se fait aussi rapidement que la fuite dont il est question dans l'histoire.




Résumé

"Premier quart du xxie siècle. La dictature s’est installée aux États-Unis. La télévision, arme suprême du nouveau pouvoir, règne sans partage sur le peuple. Une chaîne unique diffuse une émission de jeux suivie par des millions de fans : c’est « La Grande Traque ». Ben Richards, un homme qui n’a plus rien à perdre, décide de s’engager dans la compétition mortelle.

Pendant trente jours il devra fuir les redoutables « chasseurs » lancés sur sa piste et activement aidés par une population encouragée à la délation. Tous les moyens sont bons pour éliminer Ben Richards…

Dans ce livre terrifiant, le maître incontesté du suspense, le grand écrivain américain Stephen King, alias Richard Bachman, nous fait vivre cette diabolique course contre la mort sans nous laisser un instant de répit. Fascinant."


Running man de Stephen King



Mon avis

Forcément le sujet traité ne peut être que d'actualité: La téléréalité. Mais pas seulement. Un autre sujet est encore plus d'actualité: La haine entre les différentes classes de la société. Le mélange des deux donne un roman très fort et très riche en émotions. 

Ben Richards, le personnage principal me fait beaucoup penser à moi par ailleurs: Le mec blasé par la laideur de ce monde, solitaire mais qui a quand même en lui toujours cette flamme contre l'injustice qui ne s’éteint pas.

Il s'agit de l'histoire d'une fuite solitaire et la lecture est à l'image de l'histoire: Chapitres courts, aux numéros décroissants. Rendant le suspens encore plus haletant quand on arrive sur la fin.

Tout se passe donc très vite mais les images sont nettes dans l'esprit. On est de suite pris dans l'histoire et dans le jeu de la téléréalité comme il est sombrement présenté. 

C'est une course poursuite morbide puisqu'il fuit la mort. Le but de ce jeu est de le tuer. Le jeu est violent. Les rencontres également. Les personnages rencontrés tout autant. L'aide apporter à Ben tout aussi intense. Tout est intense. Les principes et contre principes, les valeurs et contre valeurs. Tout et son contraire. De toute beauté.

On se doute très vite de la manière dont va se terminer l'histoire. Clairement. Et ce, dès le début. En revanche on ne s'attend clairement pas à la grande violence de fin. C'est gore quand même. Mais appréciable. Appréciable car on ne s'y attend vraiment pas.

C'est un livre donc que j'ai dévoré. Très rapidement. J'ai passé un très bon moment et je vous en recommande donc vivement la lecture. Et je la conseille aux grands adolescents qui pourront s'approprier encore plus tous les concepts dont il est question ici avec la violence qui les caractérise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?