jeudi 11 février 2016

Sérum Oleya basilic d'Evoleum

Sérum Oleya basilic d'Evoleum
Et voici le dernier volet des sérums de beauté alimentaire Evoleum avec celui au basilic. J'avais aimé l'originalité du sérum aux épices que j'aimais beaucoup utiliser sur les œufs au plat. J'avais aimé la fraîcheur qu'apporté celui aux agrumes dans mes salades. Est-ce que je me trouve plus belle d'extérieur depuis que je les utilise? Pas spécialement. Et puis même si la beauté vient de l'intérieur, j'ai beaucoup de difficulté à penser "beauté" quand je mange et m'attarde plus sur l'aspect "plaisir", qui est à mon sens... de toute beauté.


Alors bien sur le concept de sérum culinaire est très novateur et j'apprécie particulièrement le poser à table à côté du sel et du poivre afin de laisser l'inspiration à mes convives. Et l'inspiration amène le plaisir. La cuisine n'est affaire que de plaisir. CQFD.

Et en terme d'inspiration je ne suis pas spécialement fan du sérum au basilic. J'aime le basilic, ça n'est pas la question. Mais disons que contrairement aux deux autres, je le trouve peu original. Il me transcende beaucoup moins. Il ne me reverse pas la tête à chaque fois que je l'ouvre. Son odeur ne me chatouille pas autant les narines. Même si du reste il est très bon.



Sérum Oleya basilic d'Evoleum


Ce qui est drôle c'est qu'à travers les 3 billets sur Evoleum que je vous ai préparé concernant ses trois sérums alimentaires, je vous confie mes goûts culinaires. Mes préférences... ses plats sans aucune prétention qui ont le pouvoir de me réchauffer le cœur et l'esprit de suite. Comme les œufs au plat par exemple dont je vous parlais à travers le sérum aux épices. Louis commence d'ailleurs à devenir aussi dingue que moi des œufs. 

Et l'autre plat ultra con et simple qui agit sur moi comme un câlin c'est un plat de pâtes. Des coquillettes pour être plus précise.

Des coquillettes cuisinées avec de la crème fraîche, de l'ail, de l'emmental râpé et du basilic.


Sérum Oleya basilic d'Evoleum

Dans un bol, oui madame. Avec une cuillère, oui madame. Emmitouflée dans un plaid devant une série ou un bon film. Le meilleur des réconforts. Le plus complet des câlins!

J'ajoute parfois (Même souvent) un jaune d’œuf par dessus. Car les œufs, c'est une passion, vous l'aurez compris.  

C'est d'ailleurs une image qui colle parfaitement à la marque puisqu'ils présentent ses sérums comme une cuisine émotionnelle. Et je crois que là, avec ce plat on tombe pile poil dedans.

Et me voilà bien. Mieux. Réconfortée. De la même manière que certaines vont se réconforter d'une plaque de chocolat, moi je suis une fille plutôt salée.


Sérum Oleya basilic d'Evoleum


Ce qu'en dit la marque



"Dans le respect de la tradition méditerranéenne, l’huile essentielle de basilic du Nil se marie harmonieusement avec les huiles végétales d’olive et de colza. Chez Evoleum rien n’est laissé au hasard  : ce mélange, parfaitement prédosé, garnit avec brio une salade de tomates mozzarella di bufala campana comme on n’en a jamais goûtée ! La recette exclusive d’Oleya Basilic est également une excellente source d’oméga 3."

Actuellement vendu 22.40€ le flacon de 30ml

Alors certes ce dernier sérum alimentaire n'a pas bousculé mes plats de façon ahurissante, néanmoins de manière générale j'ai aimé l'utiliser. Comme il s'agit d'un sérum que je trouve sans grande originalité, c'est plus rassurant car on sait ce qu'on attend de lui exactement: Un goût de basilic. Il s'agit donc pour moi du sérum le moins risqué des trois. Vous ne pouvez pas vous lancer dans une inspiration culinaire folle de la même manière que celui aux épices par exemple. 

Une utilisation innovante mais non risquée pour les plus frileux aux changements!

Et sur ce, je vous laisse car tout ceci m'a donné envie de manger des pâtes et des œufs!  

Et vous, qu'est-ce qui vous inspire le plus en cuisine?


>> Produit envoyé par la marque <<



A LIRE AUSSI


> Sérum aux agrumes
> Sérum aux épices




2 commentaires:

Quelque chose à dire?