mercredi 30 septembre 2015

Louis et son meilleur ami: L'amour vache

Cela faisait longtemps que je n'avais pas parler de Louis et l'école. Il n'y avait rien de particulier à dire en réalité. Il est maintenant chez les moyens, il a un maître et une maîtresse qu'il appelle Monsieur et Madame. C'est chou. D'ailleurs sur ça il y aurait un point à dire: Je crois que ça a fait bizarre à mon fils qu'un homme s'occupe de lui: Depuis la crèche ça n'a été que des femmes. Résultat: Accidents de pipi chaque jours en classe: Louis ne voulait certainement pas demander car il avait peur de Monsieur. Hey hey. Mais maintenant ça va mieux.


Mais c'est plutôt d'Anderson et de Louis dont je voudrais causer aujourd'hui. Son meilleur pote depuis plus d'un an maintenant. Ils se chamaillent, ils se disputent, ils rigolent, ils échangent bref du bonheur.

Sauf que depuis la rentrée, Louis a eu une période où il ne cessait de revenir de l'école avec des bobos: Son œil tout rouge? Anderson lui a mis le doigts violemment dedans. Sa bosse sur le front? Anderson l'a poussé dans la cours etc...

L'équipe du soir m'avait même dit ne pas comprendre ce qu'il se passait entre les deux et punissaient Anderson en disant à Louis de se défendre.

J'en parle bien évidemment à Chéri qui me dit qu'il va aller voir les parents.

"Hors de question."

Et pourquoi donc hors de question? Car ceux sont des enfants.

Et j'ai un avantage certain en mettant Louis à la crèche au soir: Je connais leur rapport et je connais Anderson. 

J'en ai parlé par ailleurs à l'équipe encadrante qui a validé ma théorie.

Ni Louis ni Anderson ne sont méchants ou violents.

Anderson est un impulsif colérique.

Louis est un moqueur et provocateur.

Voilà.

Pas besoin d'aller convoquer qui que ce soit: Louis est tout aussi responsable qu'Anderson. Chacun on leur particularité l'un vis à vis de l'autre et c'est aussi pour ça qu'ils ne peuvent se passer de l'un l'autre. Ils s'aident ensemble à se construire leur personnalité à travers le monde. Et c'est super! Il faut juste apprendre à Louis à moins jouer de la provocation (ou alors assumer) et Anderson canaliser ses impulsions.



Tout ça pour vous dire qu'à cet âge, c'est pas forcément celui qui tape qui est responsable. Ils ne sont qu' à la découverte de leur différence et de leur personnalité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?