dimanche 5 juillet 2015

[Film ] Bloody sunday

film bloody sunday
Si j'ai l'envie de vous parler de ce film c'est qu'il m'a vraiment bouleversé.
Pour moi c'est un chef d'œuvre cinématographique pas assez connu, ni reconnu. Voilà pourquoi je vous en parle.
Il est vrai que j'ai toujours une préférence pour les films sur l'Irlande.
Je ne sais pas pourquoi, c'est comme ça.




« Bloody Sunday » de Paul Green Grass

Tout le monde en lisant ce titre sait à peu près de quoi cela parle.
Ou tout du moins il y a un air de U2 qui se profile dans vos souvenirs.
Oui, effectivement, la chanson et le film parle du même évènement :
Ce fameux dimanche sanglant du 30 janvier 1972 où 13 civils furent tués de sang froid par les Para de l'armée britannique.

film bloody sunday


Quand j'ai acheté ce DVD, c'était dans un but historique, c'est-à-dire comprendre le pourquoi du comment de cette célèbre chanson, et au-delà de la musique, comprendre la haine de l'IRA contre les anglais. 

Ce film retrace donc toute cette longue journée, de la veille au soir jusqu'au dimanche soir, à la dernière interview « bilan » de la journée.

Le film est très lent, on sent la violence latente partout.
Dans la façon de filmer assez déroutante comme un reportage, et dans la tension qu'il y avait déjà entre l'autorité anglaise et la jeunesse irlandaise.

film bloody sunday


On peut donc avoir un peu de mal à entrer dans l'histoire, mais une fois dedans, on ne peut plus en sortir, comme si on vivait réellement cette journée avec ses anglais et irlandais,
comme on ne s'attendait qu'à une chose: mourir. 

Un leitmotiv reste tout du long du film pour appuyer cette tension :
la sonnerie du téléphone. 

Quelque soit la scène, le lieu ou la personne, toujours il y a cette vieille sonnerie retentissante qui vous met mal à l'aise.

Le fil conducteur de ce magnifique film, c'est le député Ivan Cooper, protestant dans le clan des catholiques, luttant pour les droits civiques et contre les mises en détention arbitraire.
Il veut une marche pour la paix et l'égalité des droits civiques mais le gouvernement britannique interdit cette manifestation.
Ivan ne lâchera pas le morceau car si ce jour ils ne peuvent marcher, qu'en sera-t-il de leur droits fondamentaux ?!
Il veut une marche pacifiste et solidaire.

film bloody sunday


On le voit se battre pour ça avec l'espoir dans les yeux et le cœur.
Mais cet espoir va finir par s'éteindre au fur et à mesure de la journée, jusqu'à être complètement éteint.
Au-delà de son amour pour la paix et pour l'humanité, il le fait également par amour pour sa femme, qui elle est catholique.
Il rêve de pouvoir sortir au bar ou au cinéma avec elle sans qu'il n'y ait de danger pour sa vie.
Et comme chacun sait, derrière chaque grand homme il y a l'amour d'une femme. Et c'est le cas pour Ivan.



Là où ce film est également bouleversant, c'est du côté des britannique et notamment des paras.
On est au cœur de leur stratégie et de leur montée vers la haine.
Sauf un. 

Sauf un qui respire un peu plus d'humanité et qui ne tirera aucune balle.


film bloody sunday



Après avoir passé une heure de film, quand le massacre arrive, c'est les larmes qui arrachent vos joues, des larmes de rage et de haine, de souffrance et de désarroi.
Même en connaissant l'histoire, vous ne pouvez faire autrement qu'être bouleversé, les images brouillées par vos sécrétions lacrymale.
(Rien que de vous en parler, les larmes pointent.) 

Vient ensuite « l'accalmie » et l'horreur.
Des corps gisant à l'hôpital, des familles endeuillé de leur plus jeunes fils, et Ivan qui commence à ne plus comprendre, à perdre espoir, à avoir pour la première fois la haine d'autrui, la compréhension de la haine qui habitent ces jeunes irlandais depuis tant d'années.

film bloody sunday

Avant qu'ils ne tirent sur ses civils, Ivan parler de choix :
celui de la violence, et celui de la paix.
Il criait encore combien il était utile pour leur mouvement de choisir la voix de la paix.
Il changea de choix face aux caméras le soir du dimanche sanglant.
Face eu nombre de munitions utilisés par les Para,
une enquête a été de suite menée mais celle-ci à innocenté l’armée britannique et le gouvernement alla même beaucoup plus loin :
La Reine a décoré les paras présents ce fameux dimanche sanglant.

film bloody sunday


Nous étions dans les années 70, dans un pays et un continent dit « civilisé » et durant toute ses années, l'injuste et le meute ont perdurais, ont détruit des familles, on détruit l'espoir, tout ça pour une religion, tout ça pour l'envie de possession, tout ça pour un territoire, sans que jamais personne ne bouge. 

Il y a et aura toujours des massacres dans le monde mais bon sang, battons nous quand nous le pouvons, militons et ne nous laissons jamais marcher sur les pieds, et gardons toujours en tête la souffrance de ses irlandais dont l'idéologie a été injustement bafoués par une sois disant royauté.
Maintenant on ne peut que comprendre légitimement la guerre civile qui déchira ses deux peuples pendant toutes ses années.

film bloody sunday


U2 - Sunday Bloody Sunday
I can't believe the news today
I can't close my eyes and make it go away
How long, how long must we sing this song ?
How long ? Tonight we can be as one
Broken bottles under children's feet
Bodies strewn across a dead end street
But I won't heed the battle call
It puts my back up, puts my back up against the wall
Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday
And the battle's just begun
There's many lost, but tell me who has won?
The trenches dug between our hearts
And mother's children, brothers, sisters torn apart
Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday
How long, how long must we sing this song ?
How long ? Tonight we can be as one
Tonight, tonight
Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday
Wipe the tears from your eyes
Wipe your tears away
Wipe your bloodshot eyes
Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday
And it's true we are immune
When fact is fiction and T.V. is reality
And today the millions cry
We eat and drink while tomorrow they die
The real battle just begun
To claim the victory Jesus won
On a Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday


TRADUCTION 


Je ne peux pas croire les informations aujourd'hui
Je ne peux même pas fermer les yeux et faire disparaître tout ça
Combien de temps, combien de temps devons-nous chanter cette chanson ?
Combien de temps ? Ce soir, nous pouvons être unis
Des bouteilles brisées sous des pieds d'enfants
Des corps qui jonchent une rue sans issue
Mais je n'écouterais pas le cri de guerre
Il me met dos au mur, dos au mur
Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant
Et la bataille vient de commencer
Beaucoup sont perdus, mais dites-moi qui a gagné ?
Des tranchées sont creusées dans nos cœurs
Et des mères, des frères et des sœurs déchirés
Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant
Combien de temps, combien de temps devrons nous chanter cette chanson ?
Combien de temps ?
Ce soir, nous pouvons être unis
Ce soir, ce soir
Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant
Sèche tes larmes
Essuie tes larmes
Essuie tes yeux injectés de sang
Dimanche, dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant
Et c'est vrai que nous sommes immunisés
Quand les faits sont de la fiction et la télé la réalité
Et aujourd'hui des millions de gens pleurent
Nous mangeons et nous buvons tandis que demain ils mourront
La vraie bataille vient de commencer
Pour clamer la victoire remportée par Jésus
Un dimanche, un dimanche sanglant
Dimanche, dimanche sanglant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?