jeudi 26 mars 2015

34 ans

34 ans et pas toute mes dents depuis mes 8 ans. Ha! Je ne sais pas pourquoi mais je l'aime bien moi ce chiffre. Et je n'ai pas spécialement envie de te dire que j'ai 34 ans mais 16 dans ma tête. Car à dire vrai l'âge n'est qu'une indication biologique. 34 ans que je suis sur terre, en dehors de l'utérus de ma mère. Point.
Mais bon, c'est toujours sympa de se faire des bilans, comme ça, plus ou moins perso.
Un bilan qui peut partir un peu dans tout les sens comme la femme que je suis. Oui, c'est bizarre ça. Je ne suis plus une jeune femme. Je suis une femme. Et je le ressens vraiment ainsi.







Ceci n'est pas étranger au fait que cela fasse bientôt 4 ans que je suis mère également. Oui car ça change certaine choses. Enfin chez moi en tout cas.


Généralement, quand j'ai une pensée, une conviction ou une impulsion, je vais au fond de la chose. Jusqu'à la pousser à ses extrêmes. Cela permet de poser les choses tout en y voyant ses limites. Et quand tu commences à voir les limites d'une pensée c'est que tu as pris assez de hauteur pour en apercevoir la vérité. 






Sauf qu'en étant mère je dois faire attention. Car bien sur j'ai mon mode de pensée intact mais mes actions pourraient engendrer des choses dans sa vie. Donc quand je suis en mode de pensées "maternelles" là je n'agis oh grand jamais sous impulsion. Ma pensée se pose, mais ailleurs. Ici par exemple. (Vu que je n'ai plus l'interlocuteur privilégié pour ce cas précis)

Car non je ne peux pas m'en prendre aux parents qui réprimandent la maîtresse car leur enfant à encore la gastro ("C'est que vous lui lavez mal les mains!") Car non, je ne vais juger la maîtresse qui s'excuse qu'Anderson ait griffé mon fils à la récré (Tu verrais la bête...! Il est brusque! Mais pas méchant...donc c'est pas grave...) car non je ne vais pas m'en prendre à la maîtresse ni à l'ortho pour cette mode française de ses dernières années d'amener chaque enfant chez l'ortho.

Car si dans ces cas pris comme exemple je réagissais en temps que femme, j'aurais une influence négative sur sa vie de tous les jours. Quand cela ne concerne que moi, clairement je m'en tape. Mais grave. Or ici, la mère doit prendre du recul, garder ses pensées de femme tant que la vie de son fils n'est pas en danger.







Après... une chose à la fois... il n'a que 3.5 ans. J'ai encore beaucoup à vivre, surmonter, constater, réfléchir! Je n'en suis qu'au début.

Mais ce parallèle entre femme et mère et plus qu'intéressant. Les deux ne font qu'un et interagissent pour le moment de façon plutôt harmonieuse.

Alors j'entame cette nouvelle année pleine de sérénité. Bien sur que la femme que je suis garde sa grande gueule et ses théories incomprises car en dehors du bien pensant mais c'est pas grave. Il s'agit là du Chapelier Fou. Et sous son grand chapeau se cache beaucoup de chose, autant de conneries pour certains mais tant que je sais vers où va ma pensée, je me fous du reste. Et de vous.








Et il y a Maman. Celle pleine de mesure et de compréhension. Celle qui réfléchis avant de parler. Qui réfléchis même parfois trop. Qui observe aussi plus que d'habitude. Et c'est bon. Très bon même.

Allez... je ne peux pas parler de ces deux moi contradictoires sans parler astrologie! Bélier ascendant balance je suis. Je ne peux qu'être que douceur et violence. Je sais.

Et je gère de mieux en mieux. Peu me comprennent vraiment. Mais c'est pas grave. Mon but n'est pas d'être comprise par le plus grand monde.

Et il est vrai que maintenant à 34 ans, je sens de plus en plus la tendresse de la balance prendre le pied sur l'impulsivité du bélier et je dois dire que c'est très agréable. Cela donne une dimension très différente à mes pensées. 








Pour finir, parlons de futilité, parlons d'apparence, parlons de mon corps de 34 ans.

Il vieillit le bougre. Mais ça ne me perturbe pas. Ma peau n'est plus la même, les années commencent à faire leur travail et j'assume. J'assume parce qu'il n'y a rien à assumer, c'est juste le temps qui passe. Et on ne peut pas être et avoir été.


8 commentaires:

  1. Moi c'est surtout à 38 ans que j'ai commencé à ressentir le vieillissement physique... Oui on ne peut pas être et avoir été, ma grande-tante me le répétait sans arrêt quand j'étais une jeunette ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purée moi c'est dès 25 ans que j'ai commencé à le ressentir! Peut être bien que j'écoute trop mon corps du coup lol

      Supprimer
  2. Je ne compte plus mon age en années depuis que j'ai passé le cap de la trentaine : j'ai donc 30 ans et x mois :-)

    RépondreSupprimer
  3. Quelle femme !!
    Joyeux anniversaire, tu es au tiers de ta vie ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiiiiiii! même simplement au commencement j'ai envie de dire! :D

      Supprimer
  4. Comment te dire..... On a toujours 16 ans .... enfin tant que le corps le permet ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que le corps le permets oui! Et là clairement il ne gère plus aussi bien qu'avant! :D

      Supprimer

Quelque chose à dire?