mardi 25 novembre 2014

[Tatouage] La dame aux coquelicots

http://santa-cara.tumblr.com/
Et voilà, enfin un nouveau tatouage. Ce n'est pas tant que j'ai envie de les collectionner mais depuis mon premier tatouage...j'en voulais un autre. Hum...le premier date de 2005. Oui, j'ai mis du temps. J'ai mis du temps à savoir ce que je voulais et où. Il fallait que ce second tatouage soit comme le premier: Une évidence.
Et les évidences il ne faut pas trop les chercher au risque de ne jamais les trouver. C'est elles qui viennent à nous. Enfin moi je fonctionne comme ça.

tatouage bas du dos
Mon premier tatouage


Pour le tatoueur, je suis retournée chez Carishna, à Lille. J'aime tout ce qu'ils font et j'ai pas envie d'épiloguer dessus, rendez-vous sur leur page Facebook pour vous rendre compte de la beauté de leur travail.

Et pour la tatoueuse, c'est Amandine aka Santa Cara qui m'a fait le dessin et donc qui m'a tatoué.

J'ai juste demandé 3 coquelicots, de tailles différentes. Je l'ai ensuite contacter sur Facebook car n'ayant pas donné beaucoup d'éléments à la patronne, j'avais peur qu'elle soit un peu perdue...normal!

Et le jour J est arrivé.

Je me suis réveillée avec la boule au ventre: L'excitation et la peur. Je suis arrivée à la boutique tremblante de froid... en fait de peur. Et une fois que l'aiguille à commencer à rentrer, ça allait mieux.

carishna santa cara tatouage coquelicots


Oui, ça fait mal, non ce n'est pas insurmontable. C'est le bras, ça passe quoi. Et puis la notion de douleur varie selon les gens...N'oublions pas que c'est souffrir pour avoir un dessin unique sur soi, à vie. 

Bien que je dois dire qu'une fois le tracé fini j'ai pris peur: On s'est fait une pause clope et j'ai commencé à avoir mal sur tout le dessin de la même manière qu'un putain de méga coup de soleil. Et en redescendant.. hum j'étais pas franche. Mais pareil, dès qu'elle a recommencé.. La douleur diffuse a disparu pour être uniquement là où elle passait. 


tatouage coquelicot


Cela a duré 3 heures. 3 heures pour gérer la douleur. Non pas se concentrer sur elle mais faire avec juste. Et bien c'est physiquement éprouvant. Je suis sortie de là complètement épuisée. Mes jambes, mes bras...mon corps entier c'était du coton. 

tatouage coquelicot



Pensez à bien dormir à la vieille d'un tatouage et surtout bien vous hydrater et manger! C'est une épreuve, comme un rite initiatique quelque part...

Le lendemain... j'avais déjà envie d'un autre tatouage. J'avais eu la même sensation avec le premier. L'envie de continuer le dessin, de le prolonger, de le sublimer encore plus. 

Et pour le coup je pense que je vais le faire. J'aimerais vraiment faire tout le bras...je trouve ça tellement jolie! Mais il faut l'inspiration, il faut que cette suite vienne à moi naturellement.

Mais pourquoi? Pourquoi des coquelicots? Simplement car depuis toute jeune c'est ma fleur préférée. Car c'est une fleur sauvage qui s'adapte à n'importe quel environnement. Elle pousse là où tu ne t'y attends pas. Et si tu essayes d'en faire pousser, tu la contraries et elle se cache. Comme moi.

Pourquoi trois? Pour beaucoup de raison plus personnelles que je n'ai pas spécialement envie d'étaler ici.

Et toi, un rapport particulier avec les tatouages? Ou tu n'aimes pas du tout? Dis moi tout!

http://etteilla62.blogspot.fr/2014/08/lencre-en-moi.html

 


5 commentaires:

  1. Pour moi c'est clair, je déteste les tatouages et encore plus les gros et encore plus les colorés et encore plus ceux qui dépassent des fringues alors t'imagines comme j'aime le tien ! C'est une démarche que je n'arrive pas à comprendre. J'ai une amie qui a une fille de 18 ans, ma copine est séparé de son mari qui lui foutait sur la gueule et son gros connard de mari n'a rien trouvé de mieux à faire pour lui pourrir un peu plus la que d'amener sa fille chez le tatoueur, de choisir pour elle un dessin et une phrase et de la convaincre de se faire tatouer un truc immense dans le dos... La gamine avait envie d'un tatouage, sa mère lui demandait d'attendre pour être sûre et bien choisir... Cet abruti a pris en photo le dos de sa fille et a l'a envoyé à ma copine avec une légende dans le genre "et voila, je t'ai eu"... C'est monstrueux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahahah en effet tout est combiné pour que tu détestes!!! Bah c'est vrai que c'est une démarche particulière, c'est une histoire de goût... 'fin c'est vraiment propre à chacun quoi! Et je comprends par contre ceux qui ne comprenne pas la démarche! J'ai déjà du mal à comprendre MA démarche alors...!! :D

      Putain par contre l'histoire que tu me racontes est juste ignoble.... en plus étant attachée profondément à la symbolique du tatouage... là ce n'est que des ondes négatives qu'elle porte sur elle, c'est affreux putain...... d'ici quelque années, elle le fera enlevé, ce qui est MEGA cher et MEGA douloureux et clairement faudra plus lui parler de tatouage même petit, noir et qui se voit pas... mais quel CONNARD ce type!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  2. coucou miss!!!
    c'est magnifique!!! j'adore!!!
    j'aime beaucoup les tatouages, même si je n'ai pas encore passée le cap, un jour peut-être??!! ;)
    bizz

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Moi j ai bien le motif que tu as choisi....il te vvas a merveille.
    Bon, moi perso je sais que mon ari n me laisserait pas me tatouer((cest ontraire a la religion)mais bon, j adore , je kiffe les tatouages.Mon fils veut de faire tatouer,jetrouve qu autant que double champion de kick boxing, ca lui irait bien!un dragon par exemple, un aigle...un tigre!
    Bisous!

    RépondreSupprimer

Quelque chose à dire?