jeudi 13 novembre 2014

Etre et paraître. Le maquillage et la retenue

http://www.seebyse.com/etre-ou-paraitre-telle-est-la-question-a23205332Dans la réflexion que nous pouvons porter au maquillage, il y a toujours cette notion de se cacher qui revient. On cache ses défauts, on se transforme, on n'est pas vraiment soi même, voire même on ment aux autres et donc on finit par se mentir soi même et ne plus se reconnaître sans maquillage.


Pour ma part, même si je me suis toujours reconnue sans maquillage, je comprends cette notion. Quand je vois certaine jeunes femmes et leur couche de fond de teint ignoble alors qu'elles n'ont pas 20 ans, là j'ai peur.

J'ai toujours aimé me maquiller. Bizarrement jamais le teint. Les fonds de teint de mon époque (ouaih chuis une vieille de plus de trente ans) je les trouvais toujours trop couvrant. Je n'avais pas l'impression d'être moi alors j'estompais encore et encore, jusqu'à ce qu'il n'y ai plus rien donc... j'ai abandonné.

Et plus il y a eu l'apparition des BB crème, puis des CC crème. Exactement ce qu'il me fallait. Quelque chose pour me sublimer, sans me changer. On voit encore mes imperfections, mes boutons du moment, mes cernes... tout cela fait parti de moi, ce n'est pas grave.


Et j'ai commencer à élargir ma pensée. A ne plus l'arrêter à l'épiderme mais à l'être tout entier. A la personnalité, au personnage.

http://www.artisthick.ma/letre-online-lautre-moi/


Et le domaine qui est revenu dans mon esprit est celui du travail.

Les femmes qui se maquillent bien souvent (et moi première) vont le faire pour bien paraître au travail. Avoir une certaine tenue.

Avoir une certaine tenue ne rime-t-il pas avec une certaine retenue? Est-ce que c'est vraiment être esclave du travail ou de la société que d'avoir une certaine tenue pour une obligation professionnelle? En ce sens est-ce vraiment mal? Est-ce vraiment s'oublier?

Même dans le cas où on ne se maquille pas, on a forcément une certaine retenue au travail, non? Ce que je veux dire c'est que d'un point de vue comportemental on ne va pas vraiment être comme on l'est au naturel dans la vie avec son cercle bien choisi.

On est habité par une certaine retenue. Elle est essentielle. Déjà pour s'intégrer à ce groupe de travail et aussi, il me semble, pour garder une part de mystère et surtout garder son jardin vraiment secret. Est-ce qu'on est vraiment protéger quand au travail on est exactement comme on est?

Me concernant je suis assez dure dans la vie, assez trash, assez drôle, assez... Je suis un peu comme le Chapelier Fou. Car le chapelier a ses raisons que la folie n'a pas. Mais au travail c'est différent. Je ne joue que certaines cartes. Je ne sors pas mon jeu de cartes en entier. Je joue, je compose. Je compose avec ce qu'on attends de moi, je joue avec ce que je veux et je joue avec l'entourage qui m'est imposé.

En bref, je joue.

Je ne suis pas moi même dans mon comportement.

Comme le maquillage peut l'être au quotidien.

Le maquillage est à la retenue ce que les obligations professionnelles sont au paraître.
 

4 commentaires:

  1. merci pour l'article, perso je préfère le naturel :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le maquillage j'aime le naturel amélioré. Dans le comportement au travail, non je joue. Clairement. :)

      Supprimer
  2. Dans le maquillage, j'aime le naturel amélioré. Dans le comportement au travail, non je joue. Clairement. :)

    RépondreSupprimer
  3. On est bien d'accord ... Impossible d'être totalement soi même au travail !

    RépondreSupprimer

Quelque chose à dire?