samedi 9 août 2014

[Makeup du jour] Le désespoir de la junkie

Urban decay the vice palette

Les makeup à histoire, j'aime. Les makeup à histoire drôle, je préfère sur les autres quand même.

 
C'était lundi. Lundi dernier. Ça ne faisait que quelque jours que j'avais reçu la Vice Palette. La veille au soir avant d'aller me coucher, j'avais envie de Vice. Mais non, le lendemain, j'ai porté autre chose sur mes fesses qui n'allait plus si bien avec le Vice et du coup, j'ai porté mon dévolu sur Junkie.
  

 
 
Urban decay the vice palette

 
 
Je me suis bien amusée, rapidement en plus. Mais voilà, je sors il fait noir, je rentre il fait noir. Donc je veux pour prendre l'appareil photo pour me prendre la journée en photo (Nan mais je me serais cachée hein, cte honte sinon!!) Bref déjà la journée commence bien: L'appareil n'avait plus de batterie. Pas de panique, je referais le makeup un autre jour.
 
 
J'arrive au boulot trop fière de faire ma junkie. Sauf que j'avais oublié que les junkie ça aiment bien se foutre des trucs dans le nez et que parfois tu peux même te choper des croûtes au nez. Sauf que moi je ne tape plus rien depuis que j'ai arrêté de prendre le biberon. Ouaih.
 
 
Alors quand mes collègues me regardent du lundi matin, d'un air complètement apeurés en me disant avec ensuite un air de dégoût: "Mais qu'est ce que t'as fait?!!!!" Là je me dis que j'ai tellement foiré mon makeup que grosse honte sur moi on dirait plutôt que je me suis fais taper. Et là je regrette de leur avoir dit que je tenais un blog beauté. Sauf qu'en fait non, ça n'avait rien à voir avec mes magnifiques plus beaux de la terre d'yeux. Non. Le problème c'était mon nez et cet affreux herpès infantile planqué sur une partie de mon nez qui s'était transformé en grosse croûte. Ouaih je sais, c'est crade. C'était le moment glam' du billet.
 
 
Du coup, avoir porté Junkie ce jour là, j'ai eu du pif quand même, mon visage était dans le thème! Mais voilà, mon superbe makeup est passé à la trappe. 'Tin chié quoi.
 
 
Mais bon, avec ou sans mon herpès, je peux quand même vous le présenter puisque quoiqu'il arrive, si j'ai un profil pas beau (comme ça m'arrive souvent sur le blog d'ailleurs) bah je coupe ma tête. Ha! Tu crois que c'est de l'art quand je ne montre qu'une partie de mon visage? Genre je fais style et tout? Non mais c'est juste que la face pleine est trop moche sur la photo, et que j'en ai marre d'essayer de trouver le bon angle. Voilà c'est dit.
 
 
Donc le désespoir de la Junkie bah c'est ça, être trop contente du fard qu'on utilise (Junkie) mais être dégoûtée que les autres voient autre chose...voient le sale, le pas beau.
 
 
Et l'état d'esprit va très bien au Makeup puisqu'en définitif je n'ai utilisé que deux fards: Junkie et Desesperation.
 
 
Ouaih. Que ses deux là. Ils sont voisin de palette alors je pense que c'est pour ça que j'ai voulu les associer. Il n'y a rien de très artistique dans le choix si ce n'est la magie des mots au moment du billet... Donc juste deux fards, un lundi matin, la tête dans le cul.
 
 
Et ben c'est un makeup méga simple quand même. No prise de tête. Junkie se dépose super facilement et ne fait aucune chute.Sur l'ensemble de la paupière mobile et oh un coup de Desperation en externe et dans le plis de la paupière...un petit rappel de Junkie au raz de cils inférieur et une pointe de Blitz au milieu de la paupière mobile. Et le tour est joué.
 
 
Ha oui pendant que j'y pense...j'ai également mis de l'Anonymous en interne et jusqu'au sourcils, toujours pour illuminer l'ensemble, ne pas avoir de sensation de lourdeur.
 
 
Urban decay the vice palette

 
 
Alors le rendu avec la lumière de l'automne et l'appareil photo me déçoit un peu...Je ne sais pas si cela vient du fait que mes yeux sont bleus mais là, on n'a pas forcément la sensation de vert...ce vert qu'on voit si bien sur la palette! Mais ce n'est pas la première fois que je constate ceci avec mes yeux sur les photos...du coup je pense que c'est une sorte de reflet avec la couleur de mes yeux. Enfin, si vous avez d'autre suggestions...
 
 
 
Urban decay the vice palette

 
 
 
Sinon, l'utilisation des fards, au top! Mise à part Blitz qui m'a fait un peu de chute vu que j'ai tapoté peut être un peu trop fort juste pour avoir une pointe de doré.. ^^
 
 
 
Urban decay the vice palette

 
 
Et puis Desperation, un marron foncé, se marie vraiment très bien avec le "vert" Junkie. Enfin ça aussi c'est un peu parler pour ne rien dire vu que tu peux aisément le constater par toi même.
 
 
Urban decay the vice palette

1 commentaire:

Quelque chose à dire?