mercredi 6 août 2014

Je n'aime pas aller chez le coiffeur

Si il y a bien un endroit où je vais sans le prévoir c'est le coiffeur. Parfois je me lève le matin sans même savoir que j'aurais une nouvelle tête au couché. Cela me prend souvent sur un coup de tête. Ou de cheveux.


 
Et en parlant de ma tignasse, cela fait deux ans maintenant que je ne les coupe plus courts. Et ce, pour plusieurs raisons: ça me fait aller chez le coiffeur moins souvent, s'ils sont trop longs et que je n'aime pas je les accroche, cela me demande un temps minimum chaque matin.

 
Sauf que ça fait pluieurs mois que l'envie de les recouper courts me trottait. Donc j'ai re signé. J'ai re signé pour un aller régulier chez mon coiffeur de quartier.
 
Sauf que, j'aime pas forcément aller chez le coiffeur. Il y a beaucoup de choses qui m'agacent. (Liste non exaustive)
 
 

 

 
"On fait quoi, on coupe?"
 
Alors effectivement, si je mets les pieds chez le coiffeur avec une coiffure plus qu'approximative, c'est effectivement pour que tu joues de ta paire de ciseaux et me les coupe plus ou moins. Logiqu.
 
 
"Vous les avez lavé quand la dernière fois?"
 
Cette question est posé à chaque fois sauf que, quelque soit ma réponse, elle me fera deux shampooings. Donc pas la peine d'insister et de me poser la question systématiquement. Je pense que la prochaine fois je lui répond un siècle.
 
"Ils sont abîmés quand même, on fait un soin?"
 
Oui alors effectivement, ils sont abîmés, ce pourquoi je viens les couper. Un jour la coiffeuse a insister lourdement. Je lui ai dit "Vous allez voir, ils vont être trop beaux après la coupe". Et effectivement. Le pire? C'est qu'elle était très étonnée de voir oh combien ils étaient beaux. Ok, pas vexant.

 
"C'est pas trop court, ça va?"
 
Pour le coup, même si ça l'était, que veux-tu que j'y fasse? Ou toi, que veux-tu faire? Tu vas tirer dessus pour les allonger?

 
"ça vous plait?"
 
Elle me dit ça alors que j'ai un brushing "saut du lit" vraiment atroce et je me rends à l'évidence: celle qui m'a coiffé avait un putain de coup dans le nez, certainement suite à un pot pour Noel. Plus jamais ça...
 
 
 
Une autre fois je me suis laissé aller à faire une coloration, avec des mèches. Sauf que jamais elle ne m'a spécifié que pour les mèches elle allait me décolorer les cheveux. C'est une information que j'aurais bien voulu avoir avant. Quand même. Parce que je ne voulais pas qu'elle me les décolore.

 
La carte de fidélité: Franchement, qui parmi vous en a déjà rempli une? Parce qu'il y a généralement une dizaine de cases et elle est bien souvent nominative: Moi qui pensais que une même carte pouvait être utilisée par toute la famille, que nenni! Du coup je les multiplie, je les perds, je reprends à zéro, je ne remplis jamais les dix cases quoi. Et puis même avec les cheveux courts je ne vais pas 10 fois chez le coiffeur par an hein!
 
Le miroir: Pourquoi, mais pourquoi?! Les salons sont toujours super éclairés et donc les miroirs sont des révélateurs flagrants de défauts. En plus, tu te mattes tout du long, avec les cheveux mouillés, il y a plus sexy. Donc tu regardes la coiffeuse qui est toujours super bien coiffés et toujours très jolie avec une belle peau toussa toussa. Donc t'es blasé, tu regardes ailleurs et tu tombes sur ta trogne. C'est la dépression assurée.
 
 

 
 
 
Et quoiqu'il arrive, c'est le seul endroit où même si je suis énervée, je vais me taire. Pendant la coupe parce que je n'ai pas envie qu'elle me loupe par vengeance, et après parce que....bah que veux tu que ça change? Alors je ferme ma bouche.
 
Donc oui, je vais chez le coiffeur en courant, car il y a urgence capillaire. Mais il m'est déjà arrivé d'en revenir également en courant.

1 commentaire:

  1. Ah je connais bien ça ! Leur noisette de "soin miracle" qui coûte un bras !
    Heureusement j'ai trouvé un coiffeur vraiment génial, il ne fait qu'un shampoing, il ne propose pas de soin (du moins il ne m'en as jamais proposé) et quand on lui de couper 5cm il coûte vraiment 5cm et non 10 !

    Tendresse et baisers sucrés
    Bérengère in Wonderland

    RépondreSupprimer

Quelque chose à dire?