lundi 28 avril 2014

La sieste: Bien, ou bien?


Aujourd'hui j'ai envie d'enfoncer des portes ouvertes. Et donc de vous parler de l'importance de la sieste. Ce doux moment où quand ton enfant plein d'énergie t'accorde une pause de quelques heures en début d'après midi.
 
Ce moment atroce où après une journée de travail on t'apprend qu'il a dormi plus de trois heures et que tu te dis que la soirée va être infernal pour l'endormir.
 
Car oui la sieste c'est ça souvent: Ton pire ennemi ou ton meilleur ami.

 

 
Quand il est venu au monde, à chaque fois qu'il dormait je me disais: "Oh...il est  en train de grandir..."
Car beaucoup de chose se passe justement pendant la sieste des petits. Ils ne dorment pas car ils ont envie de dormir mais ils dorment car leur corps en a besoin pour travailler sur d'autre plan: Celui de l'évolution.
 
Mais à 2.5 ans, je suis une maman qui voit (comme beaucoup d'autre maman) la sieste de façon bien différente: Elle dépend des moments.
 
Il y a des moments où elle tombe carrément bien et d'autre où elle fait clairement chier.
 
Il y a des moments où on vadrouille avec Chéri toute la journée et on se dit "Merde, il n'a même pas fait de sieste..." et la phrase d'après: "Bah il dormira plus tôt ce soir!"
 
QUE NENNI!!
 
Le nombre de fois où j'ai été le chercher à la crèche en priant tout les saints de la parentalité pour que Louis n'ait pas fait la sieste et se couche limite dès que l'on rentre...
 
FOLLE!!!
 
Oui parce qu'un enfant qui ne fait pas la sieste a deux conséquences:
 
1/ Une conséquence sur son développement. Il en a besoin pas tant par fatigue mais pour que son corps grandisse. Alors est-ce que cela signifit "une sieste en moins = 1 point de QI en moins"? Je n'en sais rien. Je ne suis pas documentée sur ce sujet, je suis juste une maman qui prend déjà le temps de l'être.
Mais effectivement le fait de connaître l'importance de la sieste chez un enfant contrairement à un adulte me remet quelque peu sur le droit chemin.
 
2/ Une conséquence sur la soirée. Non parce qu'il faut que les choses soient claires: Un enfant qui n'a pas fait la sieste est INFECTE du fin de l'après midi jusqu'au dodo. Et ça va cresendo bien sur. Sinon c'est PAS DROLE.
 
Et là je peux vous dire que vous avez des envies de violence TERRIBLES.
Surtout que le mien ne ressemble pas du tout à sa mère hein. Aheum.
 
 
Alors oui avoir un enfant docile, maléable et cooool en fin d'après midi, permettant ainsi de passer un bon repas c'est possible. D'avoir un rituel de couché tranquille qui ne se passe pas dans les cris et les pleurs c'est possible également. Il faut juste lui accorder le temps nécéssaire à une bonne sieste dans la journée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?