vendredi 7 février 2014

Quand sur les quais, les échoués de Messine...


On ne parle pas beaucoup Musique ici, c'est vrai. En même temps, tu es sur un blog beauté/bébé et en même temps je parle de ce que je veux (La liberté d'expression = la ligne éditoriale du blog) et en même temps, j'écoute tous les jours de la musique.

 
Et puis il y a des albums comme ça, qui restent tellement souvent dans mon quotidien que j'ai une folle envie d'en parler ici. Tu m'en veux? Vas-t'en! ^^ Tu ne m'en veux pas? Je t'aime!
 


 


 
 
Donc voilà, depuis la sortie du dernier album de Damien Saez, je n'arrive plus à écouter autre chose. Mais il faut dire que comme pour Parie-Varsovie- Alambra ce n'est pas un seul album mais 3 qu'il nous a offert en fin 2012. Ouaih. Alors forcément, j'en ai pour des heures d'écoutes même si forcément, j'ai une préférence pour un album plus particulièrement sur ses trois derniers opus.
 
Alors oui, toi là bas qui ne connaît que Damien qu'à travers "Jeune et con" je ne t'en veux pas si tu n'aimes pas. Enfin, si ce billet commence déjà à te soûler car il te rappelle cette voix larmoyante, aux paroles "faciles" et d'un sens tellement...loin dans nos jeunesses.
 
Mais depuis Damien a grandit, sa voix et son écriture aussi.
 

 
Et dans ce triple album, j'ai été très agréablement surprise de découvrir une voix qui a évoluée, une voix des profondeurs de l'émotion qui l'habite. Ce n'est plus tant le dégoût ou la tristesse qui ressort de ses tonalités et de ses notes. Non, il y a une grandeur dans la chaleur de sa voix qui rendent certain textes tellement plus vibrants...
 
Alors sur les 3 albums il y en a un en particulier qui est bien plus rock que les autres mais je garde le meilleur pour la fin. T'auras donc compris que moi, c'est la batterie et la guitare qui me font vibrer. Et quand les textes masturbent mon esprit alors je ne peux que continuer chaque jours à m'abreuver de ses notes et ses maux/mots.
 

 
Je ne suis pas une spécialiste de la musique française, du rock ou quoique ce soit, mais j'avais envie de partager les chansons qui me bouleversent le plus dans ses albums. Celles qui même si tu n'aimes pas Damien, faut vraiment que tu les écoutes une seule fois, une seule fois dépuceler la profondeur de tes ressentis et de ton âme.
 

 
Je commencerais donc par les échoués, le premier album de ce triptyque.  
 
 
Les échoués
 

Ce que je préfère dans cet album, mise à part certains textes vraiment merveilleux, c'est les instruments à cordes qui rendent ses chansons tellement profondes qu'elles viennent te déchirer du plus profond de toi certains sentiments inconnus. C'est un album qui transporte très loin nos âmes même si je peux dire la même choses des deux premiers albums.
 


 
 
- Marie
 
 
 
 
 
Sa voix qui vibre couplée à cet orchestre fait de cette chanson la plus sublime de l'album. Écoutez là au moins une fois, et vous comprendrez la magie que je tente de vous décrire depuis le début... 
 

"Mais j'suis pas pharaon tu sais Moi j'fais que des chansons pas gaies Et tu le dis si bien Que c'est pas un métier De chanter l'horizon Puis qu’il faut une maison, y’a pas besoin de maison
Quand on a l'horizon"
 


 
- Fin des mondes
 
 


 
 
ici, on retrouve vraiment l'âme de Damien, celle de la rébellion que l'on connaît depuis toujours. Des vers qu'on devine quand on connaît l'artiste. Là où je tenais en parlé c'est pour la musique. Douce, profonde...et sans qu'on s'y attende, l'orgasme rock'n'roll jaillit de nulle part. Cette marche militaire qui n'est pas sans rappeler Bloody Sunday de U2.
 
"(...)puisque nos chairs sont aux enchères, qu'on a baisé la terre
c'est la guerre mon amour
aux vagues important des pays aux grands patrons du tout pourri À mon amour dans son caddie aux licenciés dans l'incendie au viol collectif des cultures au nucléaire dans la nature"

 
 
Messine
 
 
images45698.jpg
 


 
 
- Aux encres de nos amours

 
 


 
 
  Simplement merveilleux. Sa chanson la plus théâtrale au premier sens du terme.
 
 
 
"toi tu disais prends garde à toi nos comédies virent au tragique si l'amour est un opéra c'est parce qu'il doit rester comique pas de ces stupides béantes pour se montrer comment qu'on s'aime faut des sourires en déferlantes y a trop d'adieu dans les je t'aime"
 
 


 
 
- Les magnifiques
 
 
 
 
Une ballade printanière, une jalousie envers ses magnifiques qui s'aiment et renvoient aux visages de tous ses malheureux ce dégouli de sentiments. Léger par le ton, profond par les mots.
 
Je crois bien que c'est la première fois que je peux écouter un texte triste en souriant, en dansant tout en gardant la tête haute, emmenée par ses cordes merveilleuses.
 
"ils se déversent, ils me dégoûtent et pourtant putain qu'ils sont beaux que même leur bêtise fait bien oui qu'elle fait bien sonner les mots qu'on dirait les musiques que j'ai jamais su faire qu'on dirait que paris a été fait pour eux
les magnifiques sont magnifiques quand ils se chantent leur quantique au pont des arts y a des regards qui font que la vie semble belle"
 

 
 
Sur les quais
 
.
.
 
images21.jpg
 
.
.
.
 
 
Et je termine donc naturellement par l'album dont j'aime le plus de chanson: Sur les quais.
 
Et je commence par Marianne qui certes n'est pas très étonnant artistiquement chez Saez, mais c'est pour cette touche Rock'n'roll que je le kiffe, ne l'oublions pas! ^^
 
.
.
.
 
 
.
.
.
- "Sur les quais"
.
.
.
Au delà du texte toujours que j'aime beaucoup, c'est le travail de la voix que je trouve particulièrement beau et notable.
.
.
.
"je vois ce bateau qui s'en va et moi et moi je reste là
mon coeur qui saigne son prénom ma bouche qui balbutie son nom a regarder le ciel en pleure et moi et moi et moi qui meure mon dieu mon dieu je t'en supplie allez que le bateau revienne mon amour est parti y'a trop d'adieu dans les je t'aime mon dieu mon dieu je t'en supplie laisse pas mes yeux dans leur sueur d'ici ma putain est partie dis moi pourquoi pourquoi je meure"
.
.
.
- "Webcam de nos amours"
.
.
.

J'aime toujours cette voix particulière à ses trois albums et un sujet parlant par le titre, mais jamais abordé de cette manière.
.
.
.
.
.
.
"sur les webcams se nos amours nous deux on s'est dit pour toujours moi j'avais mis mon complet bleu quand j'étais tombé amoureux d'une dénudée pour les réseaux d'une écriture cherchant ses mots pour donner au peuple la trique y'a des codes barre philanthropiques"
.
.
.

- "Ma petite couturière"
.
.
.
Ici on retrouve le Saez engagé, le Saez qui dénonce par des vers si beau et si bien tissé...
.
.
.
.
.
.
"Ouais l'aiguille s'est plantée, dans le coeur des copines, jetez les dès à coudre, l'avenir s'est cassé.
Les lacets à nos coeur, les chaînes à nos chevilles, fini les fleurs en bouton, planquées dans les bustiers.
Ma petite couturière, elle est pas haute couture, mais faut voir quand elle coud des ourlés à mon coeur. Ma petite couturière, elle connaît les mesures, de mon coeur éperdu, là dans la fourmilière."
.
.
.

Et je termine ce billet car c'est la chanson des super héros des temps modernes... ^^
.
.
- Planche à roulettes
.
.
.
.
.
.
"mes rêves dans la tête et le monde à mes pieds sur ma planche à roulettes je suis le chevalier
je fais le tour des terres sur mon morceau de bois j'ai le coeur en hiver le ciel est à moi"
.
.
.

J'espère que vous aurez aimé cette sélection de grands crus.
.
.
.
 
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?