vendredi 25 octobre 2013

Les 10 choses qu'on ne m'avait pas dites sur l'accouchement


Chez Les Chroniques de Marie Kleber  j'ai beaucoup aimé lire les 10 choses qu'on ne lui avait pas dites sur l'accouchement. Cela m'a rappelé des souvenirs, des choses assez comiques et avant que mes souvenirs ne s'éloignent de trop jusqu'à disparaître, je tenais à vous les partager. (Avertissement: Chaque accouchement est unique alors ne flippez pas en me lisant hein)

 
 
Que les contractions pouvaient durer plus d'une journée
 
Oui parce que ok, j'avais lu qu'un premier accouchement est toujours plus long qu'un deuxième mais jamais oh grand jamais quand, après 8 heures de contractions, je suis arrivée à l'hopital un dimanche matin, je n'aurais cru accoucher que le lendemain matin. 34 heures. Non mais c'est plus d'une journée quand même! Physiquement et moralement c'est quand même lourd...

D'accord j'ai toujours comparé l'accouchement à une compétition sportive, avec ce que cela comprend de préparations physiques et mentales. Mais là, c'est  pire qu'un marathon!
 
Que la morphine ça te file la nausée
 
OMG quelle horreur! Suite à des complications, j'ai du rester 4 jours sous morphine. Alors déjà ça te brûle le bras dès que ça arrive et au bout de quelques secondes tu es prise de nausées terribles.... Alors ok elles ne durent pas longtemps mais c'est simplement une horreur. Je ne supporte pas les nausées dans le sens où j'ai toujours l'impression que je vais mourir  quand j'en ai. (Oui, je suis pire qu'un homme) 
 
Qu'il y a des raisons maternelles ou foetales à un accouchement.
 
Oui, c'est clairement ce qui est indiqué sur le carnet de naissance. Et je n'avais pas compris cette phrase. Puisque dans mon cas la raison de mon accouchement est maternelle. Euh...WTF??
 
Et bien en fait c'est juste que c'est mon corps qui a explusé bébé et pas bébé qui a décidé de sortir. Et vu que dans mon cas mon corps était en train de mourir à cause de mon allergie tardive aux hormones de grossesse, c'est mon corps qui a fait tout le travail pendant que Louis lui ne bougeait pas. Ce pourquoi ça a duré 34 heures. Pas de travail d'équipe, mais un travail en solo. Ok ok.... 
 
Que Chéri te trouve belle quand tu pousses
 
Il y a un moment où je l'ai vu pleurer. Bon pas à torrent non plus mais j'étais pépère en train de pousser (Et de faire la même tête que si je chiais quoi en clair) et lui était à côté. Et il a pleuré. Je me suis arrêté et doucement lui ai demandé "Mais pourquoi tu pleures?!" Et lui de me dire: "Mais t'es trop belle chérie...je t'aime tant!"
 
Conclusion, tu veux que ton type te dise des mots d'amour? Ouvre la porte des toilettes quand t'as la grosse commission à faire. :) 
 
Que tu crèves de soif sans pouvoir être autorisé à boire la moindre goutte d'eau
 
Alors ça...mais quelle torture mais quelle torture!!! C'est HORRIBLE! Plus de 30 heures sans boire!!! Bon, je ne me suis pas démontée...Chéri avait prévu un brumisateur pour l'accouchement: J'ai bu le brumisateur. Naméo. 
 
Que la douleur des contractions (Sans péri) n'est rien à côté de celle de l'épisiotomie
 
Ouh putain. quand la sage-femme m'a dit: Si vous ne poussez plus on vous endors. J'ai pas réfléchis. Sauf que je n'avais plus qu'une poussée à faire (CONNASSE) et que donc ils ont  du me couper l'intimité pour passer les forceps.
 
Ha je vous assure que Chéri s'est moqué de moi bien comme il le fallait: "Ha t'aurais poussé une dernière fois hein si t'avais su"! OH OUI! Horrible...t'as l'impression que tu ne vas jamais t'en remettre de cette douleur. Limite t'as l'impression q'il y a une infection quoi! Mais 10 jours après, d'un coup d'un seul, plus rien... et ça ne m'a pas empêché de retrouver une activité sexuelle (tendre faut voir à pas déconner non plus) 3 semaines après l'accouchement. 
 
Que tu as juste l'impression encore une semaine après de t'être fait renverser par un camion
 
Je me souviens, 7 jours après quand j'ai quitté le service maternité, que la sage femme m'a demandé: "Alors vous vous sentez comment, c'était comment pour vous cet accouchement?"
 
Moi, naturellement (bien qu'étonnée par cette question au moment où elle me l'a posée) "Bah....j'ai juste l'impression de m'être fait reverser par un camion"
 
Mais vraiment. c'est juste tout ton corps qui a été malmené un truc de ouf. Bon les complications que j'ai eu ne doivent pas être étrangères à mon état à ce moment là cela dit. 
 
Que le sex appeal de tes fesses, tu l'as pour le moment perdu
 
Ah oui alors ça...mais CA! J'ai cru mourir quand je les ai vu pour la première fois.
 
Fin de grossesse: Ouverte d'un centimètre donc repos obligatoire. T'es donc assise ou allongée toute la journée. A la maternité forcément t'es allongée. Allongée tout le temps de l'accouchement et tout le temps de ton séjour.  
 
Et un jour, le reflet de la glace est sans appel: C'est plus un cul que tu as, c'est deux gants de toilette. Une horreur. Bon, ok, une fois que tu reprends une activité verticale classique ça reprend forme rapidement mais sur le coup, THE CHOC.
 
Que tu resteras une semaine sans pouvoir te laver
 
Ouaih alors ça...une horreur. J'avais deux perf', une à chaque bras. La morphine du côté gauche et l'autre côté je ne sais plus quoi. Mais deux perfusions c'est déjà la galère pour aller aux toilettes alors passer sous la douche tu n'y penses même pas. Je suis entrée à la maternité du dimanche et on ne m'a enlevé mes perf' que du samedi suivant. Je n'ai jamais pris une douche aussi longue. C'était bonheur!!
 
Que tu sais quand tu entres à la maternité mais certainement pas quand tu en ressortira
 
Là aussi...si j'avais su...je pense que j'aurais préféré accoucher chez moi. Ce qui n'aurait pas été terrible. Mais 7 jours à la maternité pour ensuite être transférée au service néonat' juste pour la mise en place de l'allaitement sans savoir si je vais y rester 1 semaine, 2 voire plus... là j'ai pété un câble. Après 15 jours chez eux (Maternité + service néonat') j'ai exigé la libération, que j'ai obtenu. Car clairement là je commençais à devenir dingue et c'était franchement pas bon pour notre famille. 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?