mercredi 9 janvier 2013

Comment réagir face à l'évolution de son enfant?

S'il y a bien quelque chose qui est précis tout en étant aléatoire, c'est bien l'évolution de bébé...
Précis dans le sens où ils passent tous par les mêmes stades et que grosso modo le cheminement des stades est le même. Comme par exemple: Lever la tête en étant sur le ventre, se mettre à 4 pattes, avancer, se redresser et marcher.
Enfin là je te résume mais c'est l'idée.
 
 
Sauf que tout les enfants n'évoluent pas de la même manière. Certains vont déjà marcher à 14 mois et d'autre à 20. Bah c'est long l'écart. Surtout quand tu regardes les enfants des autres, tu as toujours cette sensation que ton enfant est en retard.

 
 
Chaque enfant évolue à son propre rythme. Et qu'en plus ils ne peuvent pas évoluer sur deux fronts en même temps. Le principal étant qu'à 3 ans, ils soient tous au même stade d'évolution. En attendant, c'est free style j'ai envie de dire.
 
 
Donc face à son évolution, nous en temps que parents, que devons nous faire?
 
 
Pour ma part, l'éducation que j'ai reçu fait que j'ai toujours respecté autrui dans sa façon d'être, de penser, et sa vitesse à me comprendre. Je m'adapte toujours à l'autre.
 
 
De ce fait, avec Louis, bah c'est un peu la même chose: Je m'adapte à lui, à ses capacités, à son évolution et ses besoins. Tout en gardant à l'esprit que c'est maintenant que l'éducation commence: "Fais pas ci...fais pas ça...attention...non ne monte pas là...ne frappe pas le chat!"
 
 
Mais au niveau de son évolution, je le suis. Je l'observe et je ne le force à rien.
 


 
 
Je me souviens d'un rendez vous chez son médecin pour ses trois mois. Elle lui fais quelques tests pour voir où en est son évolution (premier gros stress des parents genre il passe son bac quoi...)
Elle teste ses mains et fût grandement étonnée: "Vous le stimulez au niveau des mains??!!"
 
 
Non, la stimulation c'est pas mon truc. Enfin peut être que si mais sans que cela ne sois volontaire alors! Pour les mains par exemple je lui ai répondu que j'avais mis des mobiles fait mains (avec de la ficelle et des boules d'aluminium) au dessus de sa table à langer. De ce fait, il était concentré sur ses petites boules et je pouvais le changer tranquillement. Mais je n'ai pas mi cela pour le stimuler, non juste pour éveiller sa curiosité!
 
 
***
 
 
Après, il y a des évolutions bien plus grande: La marche.
 


 
Il a marché à 15 mois. Ouaih c'est bien je trouve. Je suis fière de lui. Mais nous ne l'avons jamais fait marcher! Dans le sens où nous n'avons jamais pris ses mains pour le faire avancer. Non. Jamais. Ou si peu. Car nous ne voulions pas lui mettre la pression. Marcher, il sait le faire depuis bien longtemps. Se tenir debout seul et sans appui aussi Très vite il s'est mis debout et a pris n'importe quel support (style pouf pour les pieds)  pour avancer. Il était heureux comme ça, c'est très bien.
 
 
Il a même su descendre et monter d'un canapé avant la marche. Pas grave, il s'éclate. Et du jour au lendemain, quand lui l'a décidé, il a avancé. Et il le fait sans rechigner. Il aime ça. Car c'est lui qui l'a décidé. Il ne fait d'ailleurs presque plus de 4 pattes du coup. Toujours car c'est lui qui l'a décidé. Mais vu qu'il aime, nous allons maintenant balader à pieds. Au pire je terminerais la balade à bras, avec ses -10kilos, ça va, c'est gérable.
 
 
***
 
 
Autre évolution très récente: Manger à la cuillère.
 
Alors là dessus, oui, à 16 mois il ne mangeait toujours pas à la cuillère et...c'est moi ça. C'est de la fainéantise de ma part car je n'avais pas envie d'en avoir partout sur mes murs.
 


 
Sauf qu'un jour, il a décidé qu'il devait manger à la cuillère. J'ai eu peur...j'ai baissé la tête désespère...et je lui ai tendu la cuillère: Une réussite!! Une réussite du premier coup! Et c'est qu'il était fier le bougre! Bon, il en a quand même mis un peu partout mais ça va, ce n'était pas grand carnage non plus.
 


 
 
***
 
 
 
Il y a eu ensuite la mise au dodo. Je ne lui raconte pas d'histoire pendant cette mise au dodo. Non, je lui explique la journée qui vient de s'écouler. Et ce jour là, je lui expliquais qu'il avait vécu une grande évolution. Cette grande évolution était qu'il fallait qu'il mange à la cuillère tout seul. Et que le plus beau c'est que c'est lui, et lui seul qui l'a décidé.
 
 
Alors je lui ai dis de continuer son évolution de cette manière, même quand il sera un Homme. Car un Homme avec un grand H n'est obligé par personne, il suit sa route avec détermination et soutien de ses proches. C'est en ça que je pense encore à aujourd'hui être sur la bonne voie avec lui.
 
 
LOVE LOVE LOVE
 
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?