mardi 18 décembre 2012

Quand ton bout'chou est malade

Il faut savoir une chose avec Louis: Il ne tombe jamais malade. Ou presque. En 15 mois de temps on compte: Trois rhumes dont un gros, un début de bronchite et un début d'otite. Ça va quoi, ça gère. Sauf quand la gastro pointe son nez...
 
Et là c'est une toute autre histoire. Car Louis c'est un poids plume. Il mange bien hein! Mais c'est un poids plume. Comme ses parents j'ai envie de vous dire...Et la gastro, faut pas qu'il perde plus de 10% de son poids, sinon c'est l'hospitalisation. Alors vu qu'à la base, je suis une obsedée de son poids...
 
Mais la semaine dernière...sa première vraie maladie...dans le sens où je devais rester avec, pas de crèche, pas de travail...(J'ai le droit à 5 jours "enfant malade" pour un enfant de moins de 5 ans - ou 3 je ne sais plus - par an)
 

 
  

 
 
Bah c'est pas de tout repos. Là la phrase "Quand t'as un bébé tu fais tout d'une main" prend tout son sens. Car à part être dans tes bras, il est pas bien. Bon, il n'est pas bien dans tes bras aussi hein! Mais là....et il te vomit dessus...plusieurs fois par jour...(Et même qu'à la fin de la gastro, il prend sa semence gastrique dans la main pour te la mettre en bouche. La générosité d'un enfant...) et comme c'est ta première fois, t'as pas encore le coup d'épaule nécessaire pour bouger sa tête dans une autre direction...bref...la machine à laver elle souffre la pauvre...et mes bras avec.
 
 


 
 
Et alors là, plus que jamais il a besoin de toi, de contact, de câlins, de dormir sur toi, dans n'importe quelle position d'ailleurs comme peut le démontrer la première photo... (Je suis restée 1h30 dans cte position...Et ma main droite était sous lui, sinon c'pas drôle.)
 
Alors on n'hésite pas, et on prend un plaid pour nous maintenir au chaud et lui donner une sorte de doudou dans lequel il aimera s'emmitoufler.(Et il aime ça..il chouine en le caressant...trop bonne idée que j'ai eu tiens.)
 
 


 
 
Donc en gros ma semaine a été rythmé par des machines à laver, des cuisses et des bras usés et un intérieur qui pue le vomit malgré les tonnes d'encens déployés.
 
Et tu ne sais pas quand ça va s'arrêter...il a réussi à prendre 30ml de soupe de carottes? Il réclame encore? Tu attends un bon quart d'heure avant de lui en redonner, tu lui en redonnes et là...il te vomit ce qu'il a bouffé les trois dernières semaines.
 
Tu te sens sale, seule au monde, pleine de courbatures, tu hais la terre entière, mais surtout cette fichue gastro...
 
 


 
 
Pour la défense de la gueule d'ange que vous kiffez grave depuis un an, en plus de la gastro il nous a fait ses 4 canines (c'était un robinet tellement il bavait...) et un vilain rhume. Excessif comme sa mère quoi. ^^
 
 
Mais voilà, depuis vendredi dernier ça va mieux. Et son premier vrai repas, j'ai pleuré. Son premier boudoir j'ai pleuré. Sa première vache qui rie aussi. (Mais j'ai rie parce que quand même c'est une vache qui rit quoi! ^^) Parce que tout ça, il ne le voulait plus et le rejetait violemment du regard, de la moue et de la main pendant plusieurs jours. Ok il y a encore eu des vomitos cette journée là, mais c'est le temps que l'estomac se réhabitue.
 
Pour être plus sérieuse, un jour je vous reparlerais de la gastro chez un petiot comme lui. Car ça peut être dangereux, très dangereux. Et mardi dernier ça a été pire que tout. Je n'arrivais pas à le réveiller. Mais il me faut un peu de recul je pense pour pouvoir vous parler de cet épisode. Car quand on est maman, ont a besoin de témoignage. Mais pas le témoignage brut qui te fait flipper. Non, le vrai témoignage d'après coup. Mais laissez-moi juste le temps de redescendre de tout ça. Car chuis maman, chuis une bichette. Et quand on est maman et qu'on est en panique sur internet, on a pas besoin de témoignage de maman bichette.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?