vendredi 15 juin 2012

Et après, la contraception... - Le stérilet


La sortie de la maternité

Alors quand tu accouches, il y a un moment où bien évidemment tu sors de la maternité. Bien que parfois je me suis demandais si j'allais vraiment en sortir...
Et en sortant, prévention oblige, ils te donnent une ordonnance pour un moyen de contraception.
Sauf que dans mon cas, les contraceptifs hormonaux, même très faiblement dosés, me sont interdits, à vie.
Bref tout ça pour vous dire que je dois bien être la seule femme en France à être sortie de la Maternité avec zéro contraception. La seule qui me convient c'est le stérilet.
Mais quand tu sors de la maternité, t'as franchement pas envie que qui que ce soit vienne visiter cet endroit. Tu mets déjà plusieurs semaines avant de prendre un miroir pour voir l'étendu des dégâts alors..


 
Le "choix" d'une nouvelle contraception et ta gynécologue


Alors j'ai fini par prendre rendez-vous chez ma gynécologue en janvier dernier puisque j'avais eu mon retour de couche. Ce qui signifiait bien sur que je redevenais une femme qui pouvait enfanter.

Mais voilà, ma gynécologue a sa technique bien particulière: Elle met en place le stérilet durant les menstruations. 

Pourquoi? Car lors des menstruations, le col de l'utérus est ouvert, ce qui facilite la mise en place de l'engin.

Le cycle suivant ce rendez-vous, pas de bol j'étais en Normandie.

Le cycle suivant, pas de bol, j'étais bloquée du dos.

Le cycle suivant...celui là c'est le bon!!! Bien que j'ai commencé à les avoir le jour de la fête du travail...pas de panique, dès le lendemain, j'appelle la secrétaire pour un rendez-vous d'urgence.
Sauf que....sauf que j'ai oublié...

Du coup, j'ai encore du attendre un cycle...J'ai du attendre le jour de la fête des mère...pas de panique, cette fois-ci j'ai pensé à appeler ma gygy! Hey hey!! Enfin le lendemain vu que la fête des mères  tombe chaques années un dimanche.
 
Rendez-vous pris pour le jeudi suivant, 16h50.

 
Le principe du stérilet

 
Alors oui, je pourrais vous parler de suite du rendez-vous mais parlons un peu brièvement du principe du stérilet.
 
Des stérilets il en existe plusieurs et je ne connais pas tant leur différences les uns des autres. Je sais qu'ils en existent des hormonaux qui te font ne plus avoir de menstruations mais mise à part ça...nada.
 
Mais le principe est simple: Il empêche la nidation.
 

 
Quand l'oeuf a été fécondé, le travail n'est pas fini pour lui. Ce n'est que le début de la bataille. Il cherche dans l'utérus une place pour son nid. Pour le loger, se développer et grandir. 
 
Sauf que le stérilet l'en empêche.
 
Voilà, c'est pas plus compliqué.
 
Enfin si! Il y aurait beaucoup à dire comme par exemple ce qu'il se passe en cas de grossesse mais là moi je n'ai qu'une chose à vous dire: Je ne voudrais pas justement vous dire n'importe quoi! Votre médecin ou mieux votre gynécologue est bien plus à même à répondre aux questions d'ordre technique.

 
Le rendez-vous

 
Une heure avant la pose de mon stérilet, je devais prendre un cachet. Ce cachet aide l'utérus à se dilater et donc à faciliter l'application.
 

 
Sauf qu'en France, le trou de la sécu on l'aime. Et qu'on arrête de le mettre sur le dos des malades imaginaires.
 
Pour exemple les médicaments: Je n'ai besoin que d'un seul cachet. C'est tout. Et j'ai une boîte de combien?!
De 60 cachets. Va comprendre.
 
J'arrive donc chez la gynécologue, la serviette souillée et le col dilaté. Là je commence à avoir un peu peur... 
 
On parle alors de la taille du stérilet.
 
"Vous voulez le voir?!"
 

 
Je lui dis que non vu que la boîte est tellement bien faite qu'il y a son dessin en taille réelle. 
 
Elle m'explique alors effectivement maintenant il y a un dessin en taille réelle. Car les femmes voyant cette boîte avaient légèrement la trouille quant à imaginer la taille de l'engin. (Et on ne peut pas l'ouvrir, question d'hygiène)
 

 
Pas con, je n'y avais pas pensé...en même temps je connais la taille de mon utérus: Tout petit!!
 
Elle me demande alors si ma vessie est vide. Oui oui, tout a fait madame.
 
Elle me demande si je souhaite qu'elle me dise tout ce qu'elle fait: NON!
 
"Ça fait mal?!"
 
"Comme une contraction."
 
Heu...j'ai pas eu de péridural...donc j'ai été quelque peu affolée...
 
"Euh...une contraction du début ou de fin d'accouchement?!!!"
 
"Non, de début! Comme les règles quoi."
 
"Ok...une douleur que je connais..."
 
Elle s'apprête alors entre mes jambes et prise de panique je parle, je n'arrête pas de parler, de mon amniocentèse et ..."Haaaaa purée! Ah ouaih quand même! Ouh je comprend pourquoi vous m'avez demandé pourquoi ma vessie doit être vide!!!!"
 
Bon, et la douleur dure...elle n'est pas rude mais elle dure! Ouah quand même quoi! Moi qui croyais que ça allait passer comme une lettre à la poste... mais non! Elle doit écarter le col de l'utérus, tirer dessus, placer le stérilet et après échographie de contrôle tout va bien.
 
Bon, j'ai encore un peu mal en sortant mais juste une échauffement quoi...

 
Les informations pratiques d'après "pause"

 
Durant 15 jours je suis encore "fécondable" donc attention. Durant ses 15 jours d'ailleurs je peux avoir mal au ventre sans que cela soit dramatique.
 
En revanche, passé ses 15 jours, je dois l'appeler si:
 
- J'ai mal au ventre
- J'ai un retard de règle de plus d'une semaine
- J'ai de la fièvre sans raison
- J'ai des pertes à l'odeur nauséabondes.
 
Sinon, je la revois dans un mois pour une échographie de contrôle et ensuite ce sera une visite annuelle.
 
Et mon stérilet ne sortira pas de mon utérus avant juin 2017. Autant dire que l'on va vivre ensemble quelques années bien sympathique!
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?