samedi 11 février 2012

Mon aventure avec le tire-lait


Mon aventure avec le tire-lait
Et oui, pas si évident que cela d'allaiter. Il ne suffit pas seulement de sortir sa poitrine pour nourrir son enfant. Non, il faut également savoir être prévoyant. Et quand on allaite, être prévoyant se résume à faire des réserves de lait. Comment? En tirant son lait.

J'avais le choix entre demander une nouvelle ordonnance pour un tire lait électrique ou m'acheter pour moins de 40€ un tire-lait manuelle. J'ai choisi, comme vous pouvez le voir sur la photo, le tire-lait manuel. Pourquoi?
Tout simplement parce que c'est moins encombrant et que cela ne demande pas d'électricité. Au moins je pourrais partir en escapade amoureuse la semaine prochaine en ne me posant pas la question à savoir comment le transporter durant nos balades au bord de la mer ni où le brancher. Je le rangerais simplement dans mon sac à mains qui est, il est vrai, assez grand.
 
 
Oui mais et la stérilisation? L'hygiène dans tout ça?! Pas de panique. Je vais tirer mon lait uniquement pour continuer la production de lait. Car si je reste trois voire quatre jours sans avoir aucune stimulation mammaire, lui mon corps va croire que l'allaitement c'est fini et ne produira plus rien! Donc ce lait tiré pour mon escapade ne sera pas bu. C'est juste pour me vider et ce que je viens de dire et quand même top glamour non?
 
*
 
Et puis j'ai fais des réserves aussi pour ses quelques jours d'absence. Car j'y tiens à mon lait et je tiens à ce qu'il ne boive que mon lait! Enfin, si on était dans un monde parfait... sauf que...faire des réserves de lait, tout en continuant à le nourrir...ben c'est pas évident. Il faut sans relâche stimuler cette production afin d'avoir des quantités correctes. Ce qui m'a vraiment épuisée...car oui, ça épuise, c'est là que je m'en suis rendue compte...
 
Du coup, tanpis pour mes convictions mais j'ai commencé à lui donner du lait en poudre. Comme ça il boit son lait en poudre et moi je tire un biberon de lait que je peux conserver au congélateur. Ouf...
Enfin ouf...c'était sans compter sur l'entourage qui me mettait en garde: Soit tout se passera bien, soit il faudra que tu essayes plusieurs types d'eau, soit il faudra que tu essayes plusieurs types de lait en poudre.
 
Pour l'eau ok. Pour le lait...euh....en moyenne il faut compter 15€ la grande boîte. Alors bon, si je dois essayer 3/4 lait différent avant de trouver LE lait, euh...quel gâchis j'ai envie de vous dire!!
Bon, j'y ais été à l'instinct, j'ai pris de l'Evian car j'en buvais pas mal pendant la grossesse et du lait carrefour juste parce qu'il est bio. Verdict?! Ça passe...ouf....
 
Alors voilà, maintenant j'alterne entre l'allaitement et le lait en poudre. Bon, ce n'est pas tellement un vrai alternement vu que je ne lui donne que pour le biberon du matin, donc bon...il a encore majoritairement du lait maternel et ça, ça me réjouis.
 
*
 
Alors est-ce que ça fait mal de tirer son lait de la sorte? Non pas du tout.
Est-ce que je n'ai pas la sensation d'être une vache laitière? Non, pas du tout. C'est d'ailleurs très valorisant de voir tous le lait que l'on peut produire. Car en allaitant forcément, on ne se rend pas bien compte. Alors que là...
 
Est-ce que ce n'est pas fatiguant? Pour les bras si...mais un peu de musculation n'a jamais fait de mal!
 
Si je devais donc vous conseiller un tire-lait, ce serait le manuel car vous économiserez en électricité et vous pourrez l'emporter partout avec vous sans que cela ne soit encombrant.
 
Et si vous avez des questions relative à l'allaitement ou au tire-lait, n'hésitez pas, j'y répondrais avec grand plaisir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?