mercredi 18 janvier 2012

Son premier biberon de lait maternel


Son premier biberon de lait maternel

Allaiter c'est bien. Allaiter c'est même carrément super. Super pratique. Toujours à disposition, toujours à bonne température et ne demandant presque aucune préparation si ce n'est la sortie du sein.

Mais voilà, tirer son lait c'est bien aussi. Pourquoi? Dans le cas où l'on tombe malade, quand on reprend le travail, quand on veut se faire une sortie solde avec les copines ou juste un week end en amoureux.
C'est le dernier cas qui m'a fait commencer à tirer mon lait. (Cadeau de Noel de Chéri, yeaaah)

 
*

Bon, je l'avais déjà tiré à la maternité vu que le ptit bout n'avais pas la force de téter. J'arrivais même vers la fin à tirer 120ml en une seule fois! 
Concernant le "tirage" vous avez les tires lait électrique qui sont super encombrants mais qui on l'avantage de tout faire tout seul et d'être double: vous tirez donc le lait des deux seins en même temps.
Et il y a le tire lait manuel, qui ne tire qu'un seul sein à la fois, qui vous fait travailler les muscles de la main et du bras et surtout qui est bien plus pratique à transporter. Surtout dans le cas où je vais partir avec Chéri en week end: Je devrais régulièrement dans la journée tirer mon lait pour ne pas faire croire à mon corps qu'il ne faut plus de production laitière. Car quand vous arrêtez la stimulation, le corps comprend qu'il n'y a plus besoin de lait. Le corps est bien fait tout de même...!
 
*

Mais voilà, de devoir lui donner le biberon, ça par contre c'était la première fois. 
J'avais peur qu'il s'étouffe puisque le lait sort beaucoup plus facilement d'un biberon que du sein. 
La première fois, il croquait la tétine. En fait il faisait comme avec tout les objets près de sa bouche. C'est la période buccale qu'ils disent. Oui, c'est vrai...!
Papa a tenté de lui donner, il a tété qu'un tout petit peu. Mais au moins il a compris le principe.
Le lendemain, je réessaye. Il n'a pas compris, s'est retiré violemment et s'est rué sur mon sein. Bah, pas grave, je réessayerais.
Cela fait presque une semaine que l'on essaye. A bras, dans son transat, dans sa chaise haute... mais je ne désespérais pas. Comment pouvoir désespérer quand on est parent? Être parents c'est plutôt persévérer!
 
*

Et voilà qu'hier il a compris...et il a tout bu!! Je ne pouvais plus le lâcher des yeux et lui non plus. Je voulais le rassurer, lui montrer que sa mère était toujours là malgré tout! Dès qu'il a terminé, il a pleuré. Il en voulait encore! Alors je l'ai remis au sein. 
La fois d'après, donc après sa sieste, quand il s'est réveillé et qu'il a réclamé, j'ai tiré mon sein tout en lui parlant pour qu'il arrête de pleurer et pof je lui ai donné. Il l'a bu encore plus vite que la première fois.
C'est bon, il a compris le truc et je suis fière de lui. Tellement que j'en ai eu les larmes aux yeux. Il grandit le bonhomme...son premier biberon à 4.5 mois...je suis fière. Fière de lui, et fière de moi.
En revanche, pendant quelques secondes il râle...mais une fois bine en bouche, il boit sans broncher! Pareil pour la tétée d'hier soir vers minuit...et le bonus c'est que lorsqu'il a terminé,  il m'a regarder avec un sourire repu... bonheur...
 
*

Alors bon, ça a certains inconvénients comme celui de stimuler encore plus mes seins. Car je le fais encore boire au sein et entre deux tétées je les stimule encore pour pouvoir en faire des biberons et bientôt des réserves. J'augmente donc ma production de lait et cela me fatigue. En même temps je n'ai pas à me plaindre vu que je suis en congé parental d'éducation. Donc j'ai de la chance dans ma fatigue. Et c'est tellement bon comme fatigue...
La prochaine étape sera de l'habituer à recevoir ce biberon par une autre personne que moi. Dès aujourd'hui le père s'y collera et dès que le Parrain ou la Marraine viendront, ce sera à leur tour, ainsi qu'aux grands parents.
 
*
 
Quand on tire son lait, il y a quelques petites règles à connaître et respecter comme celle de la conservation du lait.
Voici un petit récapitulatif:
 
Air ambiant: 6-10 heures
Réfrigérateur à + 4°: 2-3 jours
Freezer à - 16°: 2 semaines
Congélateur à - 16°: 3/6 mois

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?